Dernières Nouvelles | News 24

La cote de popularité de Macron chute – sondage — RT World News

La popularité du président français aurait pris un coup suite à sa décision précipitée de dissoudre le Parlement.

La cote de popularité du président Emmanuel Macron est tombée à son plus bas niveau depuis des années, a rapporté jeudi le quotidien économique français Les Echos, citant les résultats d’un sondage d’opinion. L’enquête a été réalisée après que Macron a dissous le Parlement national et appelé à un vote anticipé suite à la défaite de son parti aux élections au Parlement européen.

Le sondage, réalisé pour Les Echos par le cabinet d’études français Elabe, révèle que la cote de popularité de Macron a atteint un plus bas jamais vu au début de son deuxième quinquennat en mai 2022, note la publication. L’approbation du président a subi une baisse de cinq points, tombant à 24 %.

La note de Macron n’a été que plus basse, à 23%, lors de la crise des Gilets jaunes en décembre 2018, ajoutent Les Echos. Nommé d’après les gilets de sécurité portés par les manifestants, le mouvement a été déclenché par la taxe verte sur le carburant de Macron et a conduit à des mois de manifestations et d’émeutes à travers la France.





L’enquêteur a interrogé 1 502 adultes en ligne mardi et mercredi. La cote de popularité du chef de l’Etat a baissé de 12 points à 33% chez les cadres, de deux points à 20% chez les professions intermédiaires et de quatre points à 26% chez les retraités.

« Ce n’est pas une surprise après un échec électoral d’une telle ampleur » » a déclaré aux Echos le président du cabinet d’études, Bernard Sananes.

« Cela montre que les enjeux économiques restent importants… Il y a aussi des inquiétudes quant à l’instabilité qu’Emmanuel Macron lui-même a provoquée avec la dissolution. » il ajouta.

Macron a dissous l’Assemblée nationale dimanche et annoncé des élections anticipées pour la chambre basse du Parlement français, qui se dérouleront en deux tours les 30 juin et 7 juillet.

Cette décision fait suite à la victoire écrasante des candidats de droite aux élections du Parlement européen au début du mois. Le Rassemblement national, dirigé par Marine Le Pen, a remporté 31 % des voix, soit plus du double de la part du parti Renaissance du président, à 14,6 %.

EN SAVOIR PLUS:
Macron dément les rumeurs de démission

Le vote permettra un « clarification » du paysage politique français, a déclaré Macron dimanche dans un discours télévisé.

Selon Bloomberg, le résultat du sondage publié par Les Echos indique « une probabilité accrue » que le Rassemblement national de Le Pen arrivera en tête lors des élections législatives qui auront lieu plus tard ce mois-ci.

Vous pouvez partager cette histoire sur les réseaux sociaux :

Lien source