La coalition dirigée par l'Arabie saoudite nie avoir fourni des houthis

0 59
Le rejet de la coalition fait suite à une enquête de CNN publiée plus tôt cette semaine. L’Arabie saoudite et ses partenaires de la coalition ont livré des armes de fabrication américaine à tous les combattants affiliés à Al-Qaïda, aux milices extrémistes salafistes et à d’autres parties aux combats yéménites qui ont violé leurs achats d’armes avec les États-Unis.

Le porte-parole de la coalition, le colonel Turki Al-Malki, "a fermement démenti ces allégations", selon un rapport de l'agence de presse saoudienne, affirmant que l'idée de donner des armes à des tiers était "illogique".

CNN a arrêté les armes remises à Alwiyat Al Amalqa – la Brigade des Géants, une milice sunnite extrêmement conservatrice. CNN a également reçu des images montrant la milice Abou Abbas affiliée à Al-Qaïda dans la péninsule arabique (AQAP) en patrouille dans des véhicules blindés MRAP de fabrication américaine.

Al-Malki n'a pas contesté cette allégation, mais a déclaré que des véhicules de médias armés étaient préparés pour une évacuation du Yémen dans les reportages des médias. Il a ajouté que la coalition prenait au sérieux toutes les allégations de tiers ayant reçu des armes.

Le rapport de CNN n'a pas prétendu que la coalition avait remis les armes directement à Al-Qaïda dans la péninsule arabique ou à l'Iran. CNN a rapporté que les armes étaient entre les mains des rebelles soutenus par l'Iran en divulguant la technologie militaire américaine sensible de l'Iran et mettant potentiellement en danger la vie des troupes américaines.

L’Arabie saoudite et les Émirats arabes unis, son principal partenaire dans la guerre, ont utilisé les armes américaines comme monnaie pour fidéliser les milices ou les tribus et influencer le paysage politique, ont déclaré des responsables et des analystes locaux. qui a parlé à CNN.

Les États-Unis sont le plus important fournisseur d’armes en Arabie saoudite et dans les Émirats arabes unis. Leur soutien est la clé de la guerre de coalition en cours au Yémen.

Un haut responsable des Emirats Arabes Unis, principal partenaire de l'Arabie saoudite dans la guerre, a confirmé à CNN le transfert d'armes à la Brigade des Géants. Il a déclaré que cela faisait "partie des forces yéménites combattant les Houthis sur le terrain et sous notre supervision directe". Cependant, le responsable a nié cela comme une violation de l'accord de coalition avec les États-Unis.

La coalition reste déterminée à s'opposer à AQAP et continuera à travailler avec des partenaires internationaux à cet égard, a déclaré Al-Malki.

Des enquêtes précédentes de CNN avaient révélé que des armes produites aux États-Unis avaient été utilisées dans une série d'attaques meurtrières de la coalition saoudienne, qui avait tué des dizaines de civils, y compris des enfants.