La coalition américaine des procureurs généraux exhorte Facebook à ne pas lancer «Instagram pour les enfants»

En mars, nous avons entendu le premier rapports de Buzzfeed sur les discussions au sein de l’entreprise pour planifier une application «Instagram pour les enfants» qui permettrait aux enfants de moins de 13 ans de commencer à utiliser l’application populaire de partage de photos d’une manière supposée sûre.

Une coalition de 44 procureurs généraux américains a tous signé une lettre au PDG de Facebook, Mark Zuckerberg, datée de ce lundi. La lettre énumère les raisons et cite des recherches pour montrer que Facebook ne devrait pas aller de l’avant avec ses projets de développement et de commercialisation d’une version adaptée aux enfants de l’application Instagram.

Parmi les raisons énumérées dans la lettre figurent: la mauvaise histoire de Facebook en matière de protection de la vie privée des enfants et des données sur la plate-forme, des recherches montrant que les médias sociaux peuvent être nocifs pour les enfants sur les plans physique et psychologique, les enfants n’ont pas une compréhension pleinement développée de la vie privée et peuvent facilement être ciblés par des prédateurs anonymes, et un grand pourcentage des jeunes utilisateurs d’Instagram interrogés ont été victimes de cyberintimidation sur l’application.

Il semble que Facebook ne répond pas à un besoin, mais en crée un, car cette plate-forme s’adresse principalement aux enfants qui autrement n’auraient pas ou n’auraient pas de compte Instagram. En bref, une plate-forme Instagram pour les jeunes enfants est nuisible pour une myriade de raisons. Les procureurs généraux exhortent Facebook à abandonner ses projets de lancement de cette nouvelle plateforme.

Dans le communiqué publié par le procureur général de la coalition, Maura Healey, elle a cité le rejet par Zuckerberg de l’idée que les médias sociaux sont nocifs pour les enfants. Le communiqué souligne qu’il existe de nombreuses preuves et recherches solides qui contredisent le refus de Zuckerberg.

Actuellement, les enfants de moins de 13 ans ne sont pas autorisés à avoir un compte Instagram à moins qu’il ne soit explicitement écrit dans la description du profil que le compte est géré par un parent ou un tuteur. En mars, Instagram a publié un article de blog montrant les moyens de protéger les mineurs de moins de 18 ans sur la plateforme. La coalition AG ne pense pas que cela suffira, surtout si Instagram commence à inviter des utilisateurs encore moins de 13 ans.

La source 12

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.

Comments