Skip to content
La Chine va relever les droits d'importation sur les déchets de cuivre et d'aluminium aux États-Unis à compter du 15 décembre

DOSSIER PHOTO: Un ouvrier conduit un chariot élévateur devant des rouleaux d'aluminium dans une usine de Huaibei, province d'Anhui, en Chine, le 2 mars 2019. Photo prise le 2 mars 2019. REUTERS / Stringer

BEIJING (Reuters) – La Chine va imposer un supplément de 5% sur les importations de déchets de cuivre et d'aluminium en provenance des Etats-Unis à compter du 15 décembre, selon une liste de tarifs de rétorsion publiée vendredi par le ministère des Finances.

Beijing avait déjà prélevé 25% de droits de douane sur les déchets de cuivre en provenance des États-Unis, l’un de ses principaux fournisseurs, et avait frappé à deux reprises la ferraille d’aluminium aux États-Unis avec un droit de 25% en 2018.

Les données douanières montrent que les importations chinoises de déchets de cuivre en provenance des États-Unis ont chuté de 80% par rapport au premier semestre 2019, selon les données douanières, tandis que les importations de déchets d’aluminium ont chuté de 16% à 229 837 tonnes.

La Chine, premier consommateur mondial de métaux, resserre les restrictions sur les importations de ferraille, quelle que soit son origine, dans le cadre d'une campagne environnementale contre les déchets solides étrangers.

Reportage de Tom Daly; rapports supplémentaires de Winni Zhou à SHANGHAI; Édité par Paul Tait

Nos standards:Les principes de Thomson Reuters Trust.

Source

Shein Many GEO's Shein Many GEO's

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *