Skip to content
La Chine divisera par deux les droits de douane sur certaines importations américaines

PHOTO DE FICHIER: Un porte-conteneurs est montré au port de Long Beach, Californie, États-Unis, le 16 juillet 2018. REUTERS / Mike Blake

BEIJING (Reuters) – La Chine a annoncé jeudi qu'elle réduirait de moitié les droits de douane supplémentaires perçus sur 1717 produits importés des États-Unis l'année dernière, suite à la signature d'un accord commercial de phase 1 qui a provoqué une trêve à une guerre commerciale meurtrière.

Le ministère chinois des Finances a déclaré dans un communiqué que les réductions tarifaires pour les produits concernés, qui ont été mises en œuvre le 1er septembre, prendront effet à partir de 0501 GMT le 14 février.

Les réductions interviennent environ trois semaines après que les deux pays ont signé l'accord commercial de phase 1 à Washington, qui comprenait la promesse de la Chine d'augmenter les achats de biens et services américains de 200 milliards de dollars sur deux ans en échange de la réduction par les États-Unis de certains tarifs imposés aux Chinois. des biens.

Le ministère chinois des Finances a déclaré dans un communiqué que les droits de douane supplémentaires prélevés sur certains produits seraient réduits de 10% à 5% auparavant, tandis que les droits supplémentaires sur certains produits seraient réduits de 5% à 2,5% auparavant. Le ministère n'a pas précisé la valeur des biens concernés par la décision.

La Chine espère que les États-Unis et lui pourront respecter l'accord commercial et le mettre en œuvre pour renforcer la confiance du marché, favoriser le développement du commerce bilatéral et favoriser la croissance économique mondiale, a ajouté le ministère.

Certains analystes ont déclaré à la suite de l'accord commercial que la Chine pourrait avoir besoin de réduire certains des tarifs sur les produits américains tels que le soja et le pétrole brut afin de respecter ses engagements d'achat.

(Cette histoire corrige pour dire que les tarifs ont été mis en œuvre le 1er septembre, non initialement annoncés le 1er septembre, au deuxième paragraphe)

Reportage de Se Young Lee, Lusha Zhang et Yawen Chen; Montage par Himani Sarkar et Sam Holmes

Nos normes:Les principes du Thomson Reuters Trust.

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *