La BC Teachers’ Federation conclut une entente de principe avec la province

Après plus de six mois de négociations, la BC Public School Employers’ Association a annoncé lundi qu’elle avait conclu une entente de principe avec la BC Teachers’ Federation.

La BCPSEA, qui négocie au nom du gouvernement provincial, a déclaré dans un communiqué que l’accord avait été conclu vendredi.

“Les enseignants jouent un rôle extrêmement important dans la vie de leurs élèves et de leurs communautés”, a déclaré Leanne Bowes, directrice exécutive des relations de travail de l’association.

“Le dévouement des enseignants tout au long de la pandémie a apporté un soutien indispensable à tant de familles.”

Les négociations ont commencé le 15 mars et les deux parties se sont rencontrées au total 47 fois.

L’association affirme que l’accord suit le mandat provincial de récupération partagée, qui prévoit des augmentations de salaire spécifiques, offre une protection contre l’inflation et garantit que le gouvernement dispose des ressources nécessaires pour protéger les services et soutenir la reprise économique.

Aucun des détails de l’accord n’a été rendu public et les termes ne seront pas partagés tant que les deux parties n’auront pas signé l’accord.

Les enseignants de la BCTF, les membres du conseil d’administration de la BCPSEA et les représentants des administrateurs doivent tous ratifier l’accord, ce qui devrait prendre plusieurs semaines.

L’association affirme que dans l’enseignement public de la maternelle à la 12e année en Colombie-Britannique, il y a près de 49 000 enseignants représentés par la fédération des enseignants, enseignant à 570 000 élèves dans 60 districts scolaires.

Rich Overgaard, un porte-parole de la fédération des enseignants, a déclaré à La Presse canadienne que les pourparlers sur les contrats avaient eu lieu dans le cadre d’un black-out médiatique. Il a déclaré que le président de la BCTF, Clint Johnston, devrait bientôt publier une déclaration.