Skip to content
"Chhapaak", qui se traduit par "Splash" en hindi, met en vedette l'actrice de Bollywood Deepika Padukone et devrait sortir en janvier.

Le film est basé sur l'histoire vraie de Laxmi Agarwal, qui a été défigurée par une attaque à l'acide en 2014 alors qu'elle n'avait que 15 ans après avoir rejeté les avancées d'un homme deux fois son âge.

Dans la bande-annonce, nous avons un aperçu de l'histoire d'Agarwal – le jour où elle est attaquée à l'acide et la réaction de la police, qui remet en question les circonstances qui ont conduit à son attaque et les "nombreux" hommes qu'elle a peut-être connus.

"Chhapaak" montre la lutte d'Agarwal pour se réconcilier avec son apparence et sa décision de mener une campagne pour arrêter la vente d'acide, qu'elle finit par porter devant les tribunaux.

La bande-annonce de 'Chhapaak' débarque avec Deepika Padukone dans le rôle de la survivante d'une attaque à l'acide Laxmi Agarwal

"A quoi cela servirait-il si l'acide n'était jamais vendu? S'il n'était pas vendu, alors il ne serait pas jeté", dit Padukone, jouant Agarwal, dans une scène.

Lors d'une conférence de presse émouvante, Padukone a déclaré aux journalistes que le film – réalisé par Meghna Gulzar – resterait "le film le plus spécial de ma carrière".

La bande-annonce de 'Chhapaak' débarque avec Deepika Padukone dans le rôle de la survivante d'une attaque à l'acide Laxmi Agarwal

"Habituellement, vous devez vous asseoir tout au long du processus, puis décider si vous voulez faire un film ou non – et ce n'est pas souvent que vous rencontrez une histoire où vous savez instantanément dans les premières minutes de la rencontre avec un réalisateur que c'est ce à quoi vous voulez consacrer votre vie ", a-t-elle déclaré. "Chhapaak est pour moi", a-t-elle ajouté.

Padukone a dit du film: "Il ne s'agit pas autant de l'incident que du triomphe."

La bande-annonce de 'Chhapaak' débarque avec Deepika Padukone dans le rôle de la survivante d'une attaque à l'acide Laxmi Agarwal

244 attaques à l'acide ont été enregistrées en 2017 – les données les plus récentes disponibles – selon les chiffres du National Crime Records Bureau de l'Inde. Dans la plupart des cas, les femmes ont été agressées pour avoir rejeté les avances des hommes.

Depuis son attaque, Agarwal a fait campagne pour une réglementation plus stricte des ventes d'acide en Inde. Elle a défilé sur la piste de la Fashion Week de New York, prononcé une conférence TEDx et reçu le prix International Women of Courage du Département d'État américain de Michelle Obama.

Swati Gupta a rapporté de New Delhi et Amy Woodyatt a écrit de Londres. Anshula Raj a contribué à ce rapport.

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *