Skip to content

Kim Kardashian annonce qu’elle «  gèlera  » ses profils Facebook et Instagram demain parce qu’elle ne peut pas «  rester silencieuse  » pendant qu’ils répandent «  la haine, la propagande et la désinformation  » et «  divisent l’Amérique  »

  • Kim Kardashian West a annoncé mardi qu’elle allait «  geler  » ses comptes Instagram et Facebook parce que les plateformes permettent la haine et la désinformation
  • Elle a déclaré: «  J’adore pouvoir me connecter directement avec vous via Instagram et Facebook, mais je ne peux pas rester silencieuse  »
  • «  Ces plates-formes permettent la propagation de la haine, de la propagande et de la désinformation – créées par des groupes pour semer la division et séparer l’Amérique  », a-t-elle ajouté.
  • L’effort fait partie de la campagne #StopHateForProfit visant à tenir les entreprises de médias sociaux responsables de la haine sur leurs plateformes.
  • Elle et les autres participants resteront hors des plates-formes pendant 24 heures mercredi

Kim Kardashian West a annoncé qu’elle allait «  geler  » ses comptes Instagram et Facebook mercredi parce que les plateformes permettent à la haine, à la propagande et à la désinformation de se propager.

La star de télé-réalité de 39 ans qui publie quotidiennement sur les réseaux sociaux et qui a reçu jusqu’à 1 million de dollars pour des approbations sur les réseaux sociaux a déclaré que les plateformes permettaient aux groupes de «  semer la division  » et de «  séparer l’Amérique  ».

«  J’adore pouvoir me connecter directement avec vous via Instagram et Facebook, mais je ne peux pas rester silencieux pendant que ces plates-formes continuent de permettre la propagation de la haine, de la propagande et de la désinformation – créées par des groupes pour semer la division et séparer l’Amérique. – seulement pour prendre des mesures après que des personnes aient été tuées  », a-t-elle déclaré mardi dans un long message.

Elle et d’autres célébrités de renom, dont Mark Ruffalo, Katy Perry, Leonardo DiCaprio, Kerry Washington, Ashton Kutcher, Michael B.Jordan et Sacha Baron Cohen se joignent à la manifestation #StopHateForProfit.

La manifestation demande à Facebook, qui possède Instagram, d’interdire les pages qui encouragent la haine, d’interdire toute page d’événement avec un appel aux armes et de supprimer la désinformation électorale.

Kim Kardashian «  gèle  » les réseaux sociaux pour #StopHateForProfit

Kim Kardashian a annoncé mardi qu’elle allait «  geler  » ses comptes Instagram et Facebook parce que les plateformes permettent la haine et la désinformation dans le cadre de la campagne #StopHateForProfit

Kim Kardashian «  gèle  » les réseaux sociaux pour #StopHateForProfit

La star de télé-réalité de 39 ans a déclaré que les groupes profitaient des plates-formes pour «  semer la division et séparer l’Amérique  ». L’effort fait partie de la campagne #StopHateForProfit visant à tenir les entreprises de médias sociaux responsables de la haine sur leurs plateformes.

«La désinformation partagée sur les réseaux sociaux a un impact sérieux sur nos élections et mine notre démocratie. Rejoignez-moi demain quand je «gèle» mon compte Instagram et FB pour dire à Facebook de #StopHateForProfit. Lien dans la bio pour plus d’informations sur la façon de préserver la vérité  », a ajouté Kardashian West dans son message.

Kardashian est la septième personne la plus suivie sur Instagram avec 188 millions d’abonnés et elle compte plus de 30 millions de fans sur Facebook.

La campagne demande aux participants de participer à un «  gel  » d’Instagram de 24 heures le 16 septembre et la «  Semaine d’action  » se terminera le 18 septembre par un appel au vote.

La campagne accuse la plate-forme de «  saper la démocratie  » et de profiter du fait de permettre aux groupes et pages haineux d’utiliser leurs sites.

Plus de 1 200 entreprises ont également rejoint le boycott, y compris de grandes marques comme Unilever, Verizon, Adidas et Ford.

Kim Kardashian «  gèle  » les réseaux sociaux pour #StopHateForProfit

Kardashian est très actif sur Instagram et publie pratiquement quotidiennement. Elle utilise la plateforme pour promouvoir ses derniers produits tels que sa prochaine ligne de parfums

La manifestation est dirigée par la même coalition de groupes de défense des droits civiques qui a mené un boycott publicitaire d’un mois contre Facebook en juillet après la mort de George Floyd.

DailyMail.com a contacté Facebook pour commenter la manifestation.

Facebook a été critiqué pour des publicités douteuses lors des élections de 2016 et pour avoir permis à des groupes haineux de se rassembler sur ses plateformes.

Cependant, on ne sait pas si le boycott aura une influence sur les pratiques du géant de la technologie.

Facebook a également été vivement critiqué pour ne pas avoir réussi à mettre fin à l’événement en ligne d’une milice autoproclamée pour appeler à une attaque contre des manifestants à Kenosha, dans le Wisconsin, à la suite de la fusillade policière de Jacob Blake, selon The Verge.

Kim Kardashian «  gèle  » les réseaux sociaux pour #StopHateForProfit

Kim Kardashian «  gèle  » les réseaux sociaux pour #StopHateForProfit

Kim Kardashian «  gèle  » les réseaux sociaux pour #StopHateForProfit

Kim Kardashian «  gèle  » les réseaux sociaux pour #StopHateForProfit

Kim Kardashian «  gèle  » les réseaux sociaux pour #StopHateForProfit

Kim Kardashian «  gèle  » les réseaux sociaux pour #StopHateForProfit

Le 26 août, deux personnes ont été tuées par un anti-manifestant de 17 ans armé d’un fusil.

Par la suite, il a été révélé que le Kenosha Guard, un groupe qui se fait appeler une organisation de milice, a lancé un «appel aux armes» sur la plate-forme.

Au moins deux utilisateurs Facebook distincts ont signalé le compte d’incitation à la violence avant la fusillade, mais la page Facebook du Kenosha Guard n’a été supprimée que le matin après la fusillade meurtrière.

Facebook a déclaré dans un communiqué à l’époque que l’enquête de la société n’avait produit aucun lien direct entre la fusillade et les comptes du Kenosha Guard.

Publicité