KFC envisage une action en justice concernant la position de sponsor de l’attaquant français

Un cadre supérieur des opérations de KFC en France a déclaré que la chaîne de restauration rapide pourrait intenter une action en justice pour le refus de l’attaquant Kylian Mbappe de participer à certains des engagements de parrainage de l’équipe de France.

Alain Beral, vice-président de KFC France, a déclaré sur le site Internet du Sport Business Club qu’ils envisageaient une action en justice, sans toutefois préciser si ce serait contre le joueur ou la Fédération française de football.

Diffusez sur ESPN +: LaLiga, Bundesliga, MLS, plus (États-Unis)

“Nous avons payé pour quelque chose de clair. Si nécessaire, nous ferons valoir nos droits”, a déclaré Beral.

Mbappe avait refusé de participer à une séance photo d’équipe et à des activités de parrainage prévues mardi car il ne voulait pas approuver certaines marques, notamment des chaînes de restauration rapide et des sociétés de paris, qui ont des contrats avec l’équipe nationale.

“J’ai décidé de ne pas participer à la séance photo après le refus de la fédération française de modifier l’accord sur les droits à l’image avec les joueurs”, a déclaré Mbappe dans un communiqué.

La fédération a déclaré qu’elle “revoirait (…) l’accord sur les droits à l’image entre elle et ses joueurs sélectionnés”.

La France accueillera l’Autriche en Ligue des Nations jeudi et jouera contre le Danemark trois jours plus tard.