Kentaro Kobayashi, le patron des cérémonies d’ouverture des Jeux olympiques de Tokyo, limogé à cause d’une blague sur l’Holocauste

Cela a été une série de révélations, de licenciements et d’excuses : de l’ancien président du comité d’organisation, Yoshiro Mori, se plaignant qu’il sentait que les femmes parlaient trop lors des réunions, au directeur créatif des cérémonies d’ouverture Hiroshi Sasaki suggérant qu’une femme grande taille apparaisse habillé comme un « Olympig » ou son compositeur de musique, Keigo Oyamada, exposé pour intimidation de camarades de classe handicapés.

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.

Comments