Actualité people et divertissement | News 24

Kangana Ranaut qualifie la mort de Tunisha Sharma de “meurtre” et demande au Premier ministre Narendra Modi d’agir

Kangana Ranaut a maintenant réagi au cas de suicide de la star de la télévision Tunisha Sharma et l’a qualifié de “meurtre”. Elle a demandé à l’honorable Premier ministre Narendra Modi de promulguer des lois strictes contre la “polygamie sans consentement”.

Elle est allée sur Instagram et a écrit: «Sa réalité n’était pas la même que celle de l’autre personne qui n’était là que pour l’utiliser et la maltraiter physiquement et émotionnellement. Quand cela lui est révélé, sa réalité commence à s’envelopper, à se déformer, à changer de forme pour s’adapter aux faits qui lui sont révélés de manière choquante.”


Elle a ajouté : “Chaque incident, chaque expérience qu’elle associe à la beauté et à l’amour commence à se rejouer dans son esprit, mélangeant lentement rêve, réalité, imagination tout en un afin de s’adapter à la brutalité d’une trahison… même actuellement, elle ne sait pas ce qu’il faut croire ou ne plus croire… Elle ne peut plus faire confiance à sa propre perception. Dans un tel état, on ne ressent aucune différence entre être vivant ou mort après tout, la vie n’est que notre perception et si elle décide de mettre fin à ses jours… s’il vous plaît, sachez qu’elle l’a fait ne le fais pas seul… c’est un meurtre.”

Kangana Ranaut qualifie la mort de Tunisha Sharma de "meurtre" et demande au Premier ministre Narendra Modi d'agir

Dans sa prochaine histoire Instagram, elle a écrit : « Se livrer à la polygamie avec plusieurs femmes sans leur consentement ou sans leur connaissance devrait être une infraction pénale. Exploiter sexuellement des femmes sans assumer aucune responsabilité pour leur bien-être physique, mental et émotionnel tout en rompant soudainement avec elles sans aucune raison valable devrait également être une infraction pénale », a déclaré Kangana.

Elle a ajouté : « Nous devons prendre soin de nos filles, il est de la responsabilité du gouvernement de protéger et d’enrichir le féminin. Une terre, où les femmes ne sont pas en sécurité, est vouée à la perte. Je demande à l’honorable Premier ministre Narendra Modi ji. .. Comme Krishna s’est levé pour Draupadi, comme Rama a pris position pour Sita, nous attendons de vous que vous fassiez des lois fortes contre la polygamie sans consentement, les attaques à l’acide contre les femmes et bien sûr les couper en plusieurs morceaux devraient équivaloir à une condamnation à mort immédiate sans procès. ”

Lire|« La mort de Tunisha Sharma est à 100 % un cas de djihad amoureux » : la famille de l’acteur pointe du doigt Sheezan Khan

Articles similaires