Kangana Ranaut partage une photo BOLD « au cas où ils viendraient m’arrêter »

L’actrice Kangana Ranaut a partagé mercredi sa première déclaration en réaction au FIR déposé contre elle par Sri Guru Singh Sabha Gurdwara Committee (SGSSGC) pour avoir fait des déclarations séditieuses contre l’État indien et les agriculteurs, sur son compte de médias sociaux.

S’inspirant de son histoire sur Instagram, Kangana a partagé une photo audacieuse d’elle-même où elle pouvait être vue vêtue d’une robe sensuelle tout en tenant un verre à vin à la main. À côté de la photo, elle a écrit : « Un autre jour, un autre FIR… juste au cas où ils viendraient m’arrêter… humeur à la maison », ajoutant une émoticône en forme de cœur rouge.

Pour les non avertis, la question s’est posée après que le Premier ministre Narendra Modi a annoncé le 19 novembre que le gouvernement avait décidé d’abroger les trois lois agricoles, qui étaient au centre des protestations des agriculteurs l’année dernière. Après que ladite décision d’abroger les lois agricoles a été transmise par le Premier ministre à la nation dans une allocution télévisée, le récent acteur lauréat du prix Padma Shri a publié des histoires sur Instagram qualifiant l’Inde de « nation djihadiste » et appelant prétendument à une dictature en Inde.

Se référant prétendument aux agriculteurs, Kangana a également félicité l’ancienne Première ministre Indira Gandhi en disant qu’elle avait pris des mesures décisives contre les « Khalistanis ». de sa vie.

S’appuyant sur son histoire Instagram, l’acteur n’a pas nommé Indira Gandhi mais a déclaré qu’elle avait écrasé ceux qui travaillaient pour désintégrer le pays. « Les terroristes de Khalistani sont peut-être en train de tordre le bras du gouvernement aujourd’hui… Mais n’oublions pas une femme… La seule femme Premier ministre ne inn ko apni jooti ke neeche écrase kiya tha (la seule femme Premier ministre qui les a écrasés sous ses chaussures). « 

À ce sujet, une délégation dirigée par le président du comité de gestion de Delhi Sikh Gurdwara, Manjinder Singh Sirsa, a rencontré lundi le commissaire supplémentaire de la police de la région de l’Ouest de Mumbai pour discuter d’une action en justice contre Kangana. Ils ont également demandé que Kangana « soit arrêté pour avoir craché du venin contre les agriculteurs et la communauté sikhe ».

Plus tôt samedi, Sirsa a également déposé une plainte contre Kangana Ranaut l’accusant de propos « haineux » et a exigé le retrait de Padma Shri qui lui a été remis.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *