Kangana Ranaut dépose le FIR après avoir reçu des menaces de mort et demande de l’aide à Sonia Gandhi

Kangana Ranaut s’est rendue sur son compte Instagram mardi matin pour annoncer qu’elle avait déposé un FIR à Kullu, dans l’Himachal Pradesh, contre les menaces de mort qu’elle a reçues récemment. L’acteur a posté une longue note en hindi avec sa photo au Temple d’or d’Amritsar. Sa sœur Rangoli Chandel et sa mère Asha Ranaut sont également visibles sur la photo.

L’actrice de ‘Panga’ a écrit « En me souvenant des martyrs de l’attaque terroriste à Mumbai, j’ai écrit que jamais pardonner ou oublier les traîtres. Dans de tels types d’incidents, les traîtres internes du pays ont un coup de main. Les traîtres ne laissent jamais une seule opportunité pour ternir Mère Inde pour la cupidité de l’argent et parfois dans la cupidité de la position et du pouvoir. Jaichand et les traîtres à l’intérieur du pays continuent d’aider les forces anti-nationales en conspirant, alors seulement de tels incidents se produisent.  »

Elle poursuit : « Je reçois des menaces constantes de forces perturbatrices sur ce même poste. Un frère de Bathinda a ouvertement menacé de me tuer. Je n’ai pas peur de telles menaces. Je parle contre les forces terroristes et ceux qui conspirent contre le qu’il s’agisse de Naxalites tuant des jawans innocents, de gangs de tukde tukde ou de terroristes assis à l’étranger rêvant de faire le Khalistan en coupant la terre sainte des gourous au Pendjab dans les années 80. « 

Kangana a en outre appelé la démocratie comme la plus grande force de notre pays. Elle s’est même souvenue de Babasaheb Ambedkar dans son message mentionnant « Le droit fondamental de protéger l’intégrité, l’unité et les droits fondamentaux des citoyens et l’expression des idées nous a été donné par la Constitution de Babasaheb Ambedkar. Je n’ai jamais rien dit de péjoratif ou de haineux à propos de toute caste, religion ou groupe. »

Kangana a également demandé à la présidente par intérim du Congrès, Sonia Gandhi, d’ordonner au ministre en chef du Pendjab de prendre des mesures immédiatement. « Je voudrais également rappeler à la présidente du Congrès Smt. Sonia ji que vous êtes également une femme, votre belle-mère Indira Gandhi ji s’est battue avec acharnement contre ce terrorisme jusqu’au dernier moment. Veuillez demander à votre ministre en chef du Pendjab de prendre des mesures immédiates sur les menaces de ces forces terroristes, perturbatrices et antinationales », a-t-elle ajouté.

L’actrice de « Queen » a conclu sa note en demandant aux gens de ne pas répandre la haine pour gagner les élections. Elle a écrit : « Il va y avoir des élections au Pendjab, pour cela, certaines personnes utilisent mes mots sans contexte, si quelque chose m’arrive à l’avenir, seuls ceux qui font de la politique de haine et de rhétorique en seront seuls responsables. une humble demande de ne pas répandre de haine envers qui que ce soit pour leurs ambitions politiques de remporter les élections. »

La semaine dernière, un FIR a également été déposé contre Kangana à Mumbai pour avoir prétendument utilisé un langage insultant envers la communauté sikh dans sa publication sur les réseaux sociaux.

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.