Skip to content

TIl est prévu que l’archevêque de Cantorbéry soit appelé à témoigner lors d’une étude indépendante sur les passages à tabac sadiques de garçons dans les camps de vacances de l’Église d’Angleterre.

Avant son ordination, Mgr Justin Welby avait servi en tant qu '"officier de dortoir" dans des camps évangéliques où John Smyth, QC, avait battu des garçons et des jeunes hommes.

L'église a annoncé une étude indépendante sur les assauts perpétrés par Smyth dans les années 1970 et 1980.

L'enquête tentera de déterminer quels membres du personnel de l'Église étaient au courant des abus, s'ils ont réagi de manière appropriée et si les attaques auraient pu être empêchées.

Smyth, un ancien avocat, a présidé le Iwerne Trust entre 1974 et 1981. L’organisation a invité des garçons et des jeunes hommes des écoles publiques, y compris des étudiants du Winchester College, dans des camps baptisés «camps Bash».

Il est apparu en 2017 que Smyth, un militant anti-gay, avait distribué jusqu'à 800 coups de fouet à de nombreux hommes, dont certains saignaient si gravement.

Peu de temps avant son extradition de son domicile en Afrique du Sud vers la Grande-Bretagne pour être interrogé par la police de Hampshire, Smyth est décédé des suites d'une crise cardiaque.

Source

Shein Many GEO's Shein Many GEO's

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *