JOURNAL: Des cris, une évacuation précipitée, puis les bombes sont arrivées


Le correspondant d’Associated Press, Fares Akram, a entendu les cris: «Évacuation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *