Jordan Morris quitte le camp des États-Unis avant le déménagement à Swansea

Jordan Morris a quitté le camp d’entraînement de l’équipe nationale masculine des États-Unis, a annoncé mercredi la Fédération américaine de football.

Le départ de Morris a eu la bénédiction du manager américain Gregg Berhalter, avec une source confirmant à ESPN rapports que l’ailier des Sounders de Seattle est en train de finaliser un prêt de six mois à Swansea City.

– Comment les prospects de l’USMNT s’adaptent à la vie en Europe

Morris, 26 ans, était l’un des 12 joueurs seniors initialement appelés au camp aux côtés de 26 autres joueurs de l’équipe américaine des moins de 23 ans. Les États-Unis doivent affronter Trinité-et-Tobago au stade Exploria d’Orlando le 31 janvier. L’USSF a également annoncé que le gardien de but du New York City FC Sean Johnson s’était retiré du camp en raison d’une tension au genou. Aucun des deux joueurs ne sera remplacé sur la liste.

Morris a passé toute sa carrière professionnelle avec les Sounders, rejetant l’offre du Werder Brême lorsqu’il a signé avec les Sounders en 2015. Il a marqué 42 buts en 129 matches de championnat, en séries éliminatoires et en coupe. Au cours de son mandat à Seattle, les Sounders ont remporté deux Coupes MLS et ont atteint la finale à deux autres reprises, y compris la saison 2020 lorsque Seattle s’est incliné 3-0 face au Columbus Crew.

Au niveau international, Morris a également été percutant, marquant 17 buts en 39 apparitions. Il faisait partie de l’équipe qui a remporté la Gold Cup 2017, marquant le vainqueur du match contre la Jamaïque.

Swansea est actuellement à la deuxième place du championnat anglais, à sept points du leader Norwich City.