«  Je vais te casser la gueule  »: la diatribe inquiétante d’Anti-Masker au passager d’un bus Darwin

«  Je vais te casser la gueule  »: Moment troublant, une femme dans un bus Darwin abuse à plusieurs reprises d’un passager qui lui a demandé de porter un masque

La vidéo d’un anti-masqueur abusant vicieusement d’un autre passager lors de ce qui ressemble au pire voyage en bus de tous les temps est devenue virale en ligne.

Dans le clip de quatre minutes, téléchargé sur Facebook et Reddit, une femme apparemment ivre fait exploser un autre passager de bus avec un flot de blasphèmes pendant plusieurs minutes.

Il n’est pas obligatoire de porter un masque en public dans le Territoire du Nord, y compris dans les bus.

La femme menace son compagnon de route de violence à plusieurs reprises, en insultant: «  Je vais te faire descendre de ce bus et je te défoncerai.  »

«  Vous avez de la chance qu’il me retienne  », dit-elle à la personne qui la filme, faisant référence à l’homme avec elle, qui a un bras paresseux drapé sur elle.

«Vous êtes vraiment chanceux. C’est votre putain de jour de chance.

Puis à nouveau: «Tu as de la chance d’avoir un compagnon de rendez-vous, parce que je te botterais le cul dès que tu descendrais de ce bus.

Mais en vérité, l’attaquant en herbe était moins «Ronda Rousey» et plus «Help Me Rhonda».

Bien qu’elle parvienne à jurer 30 fois en environ trois minutes dans le clip, c’est le sommet de ses pouvoirs. Elle semble plus dangereuse pour elle-même que pour quiconque, tombant deux fois – une fois dans l’allée et à nouveau dans le caniveau après avoir réalisé qu’elle avait raté son arrêt et descendit du bus.

La personne qui a filmé la triste scène a envoyé une déclaration à Daily Mail Australia expliquant qu’elle n’avait pas dit à la femme de porter un masque.

«  Je lui ai demandé d’arrêter de harceler une vieille dame qui portait un masque, avec les tentatives constantes de la femme ivre pour amener la vieille dame à enlever son masque.  »

«  Elle s’est offusquée de cela, a commencé à s’aggraver verbalement, a tenté de m’agresser et a commencé à faire des menaces et à me demander si je voulais la combattre.  »

«  Je l’ai informée que je n’allais pas combattre une femme, mais elle a continué à menacer de m’agresser.  »

«  C’est à ce moment-là que j’ai commencé à enregistrer au cas où elle m’aurait agressé, afin que je puisse avoir des preuves pour la police.  »

La police du Territoire du Nord a déclaré au Daily Mail Australia: «  Sans date / heure précise de l’incident, il sera presque impossible de déterminer les plaintes ou les accusations.  »