Skip to content

“ Je n'ai rien fait de mal, c'est sorti de son contexte '': un fan de Manchester City “ qui a fait un geste de singe contre un joueur de Man Utd noir '' nie qu'il est raciste après avoir été interrogé par la police

  • Anthony Burke aurait fait des gestes de singe envers Fred de United
  • Il nie les actes répréhensibles et a insisté hier qu'il n'avait «rien fait de mal»
  • Le joueur de 41 ans a été arrêté et libéré sous caution après le derby de Manchester samedi

Le fan de Manchester City accusé d'avoir abusé racialement d'un joueur de United a insisté hier sur le fait qu'il n'avait "rien fait de mal".

Anthony Burke aurait fait des gestes de singe envers le joueur brésilien Fred lors du derby de samedi.

L'homme de 41 ans a été arrêté et libéré sous caution et fait également face à une enquête du club et de la FA, mais nie toute faute.

Approché à son domicile par le Manchester Evening News, il a déclaré: "Je n'ai rien fait de mal".

Il a ajouté que «la photo a été prise hors contexte» avant de fermer la porte.

"Je n'ai rien fait de mal", déclare un fan de Manchester City accusé de racisme

Suspect: Anthony Burke, au centre de la première rangée, aurait fait des gestes de singe envers le joueur brésilien Fred lors du derby de samedi

"Je n'ai rien fait de mal", déclare un fan de Manchester City accusé de racisme

Victime présumée: le joueur de Manchester United Fred (photo) a signalé des allégations d'abus raciaux lors du match de samedi

Fred et son coéquipier Jesse Lingard ont tous deux rapporté l'incident après avoir regardé des séquences vidéo de Sky Sports à l'intérieur du vestiaire de Manchester United.

La police du Grand Manchester a révélé samedi soir qu'un homme de 41 ans avait été arrêté pour suspicion d'une infraction à l'ordre public aggravée par la race. Il a ensuite été libéré sous caution.

MailOnline a identifié le fan arrêté comme étant Anthony Burke, un vétéran de l'armée qui travaille en tant que directeur du génie civil au sein du groupe Kier.

Kier a annoncé dimanche qu'un employé avait été suspendu dans l'attente d'une enquête.

Le directeur de GMP, Chris Hill, a déclaré: “ Je tiens à remercier le public pour son soutien constant à cet incident.

«Le racisme de toute nature n'a pas sa place dans le football ou dans notre société et j'espère que cette arrestation montre que nous prenons cette affaire très au sérieux.

"Nous continuerons de travailler avec Manchester City et Manchester United sur cet incident et enquêterons sur toute autre ligne d'enquête."

"Je n'ai rien fait de mal", déclare un fan de Manchester City accusé de racisme

Sous caution: Anthony Burke (photo) de Manchester fait également face à une enquête du club et de la FA, mais nie tout acte répréhensible

La Football Association enquêtera également et prévoit de s'entretenir avec les clubs, l'arbitre Anthony Taylor, la police et d'autres parties concernées.

Il a également été signalé que des missiles avaient été lancés alors que la colère montait dans les tribunes, Fred semblant être touché par un objet lancé par la foule.

La déclaration de City se lit comme suit: “ Le Manchester City FC est au courant d'une vidéo circulant sur les réseaux sociaux qui semble montrer un supporter faisant des gestes raciaux pendant la seconde moitié du match contre Manchester United ce soir.

«Les responsables du club travaillent avec la police du Grand Manchester afin de les aider à identifier les individus concernés et à répondre à leurs demandes de renseignements.

«Le club travaille également avec GMP concernant une instance d'objets jetés sur le terrain de jeu.

"Le club applique une politique de tolérance zéro concernant la discrimination de toute nature, et toute personne reconnue coupable d'abus raciaux sera bannie du club à vie."

Le manager de la ville, Pep Guardiola, a passé du temps avec Fred – un milieu de terrain qu'il tenait à signer – dans la zone du tunnel alors que les deux parties ont commencé à quitter le stade après la victoire de United 2-1.

"Malheureusement, nous sommes toujours dans une société arriérée", a déclaré plus tard Fred à ESPN Brésil. “ Nous devons encore vivre avec cela en 2019.

«J'essaie de ne pas m'en soucier. J'essaie de regarder vers l'avenir. Malheureusement, cela se produit dans certains stades. C'est arrivé ici, c'est arrivé en Ukraine avec des amis.

Burke s'est rendu sur Facebook samedi soir pour défendre ses actions et réfuter les allégations de racisme.

Le père et ex-soldat, qui a servi en Irlande du Nord avec le Cheshire Regiment, a écrit: “ Écoutez, je ne suis que raciste c *** parce que j'avais une capture d'écran qui m'a fait le regarder. Mais je ne suis pas raciste, regardez le match à moitié, c'était moi avec moi mettant mes mains dans mon pantalon.

Il a ajouté: 'Bullsh ** not ar *** Je connais la vérité et j'ai déjà pris rendez-vous pour parler à la police, ce que j'ai fait, pensez à ce que vous aimez.'

"Je n'ai rien fait de mal", déclare un fan de Manchester City accusé de racisme

Bouillant: Fred a semblé être touché par un objet projeté par la foule alors qu'il s'apprêtait à prendre un corner près des supporters locaux lors du derby de Manchester

"Je n'ai rien fait de mal", déclare un fan de Manchester City accusé de racisme

Déni: Anthony Burke a insisté sur Facebook qu'il n'avait pas fait de gestes racistes

Publicité


"Je n'ai rien fait de mal", déclare un fan de Manchester City accusé de racisme

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *