Actualité politique | News 24

"Je devrais couper au moins 5 gâteaux": Le chef de Dera, condamné pour viol, libéré sur parole

Actuellement en liberté conditionnelle, le chef de Dera Sacha Sauda, ​​Gurmeet Ram Rahim, a été vu “célébrer” en coupant un gâteau avec une épée. Le chef de Sirsa-Dera, qui purge une peine de 20 ans de prison pour viol et meurtre, a quitté samedi une libération conditionnelle de 40 jours de la prison de Sunaria dans le district de Rohtak à Haryana et est arrivé à son Barnawa Ashram à Baghpat dans l’Uttar Pradesh. Une vidéo de la célébration de Ram Rahim avec le gâteau géant est devenue virale sur les réseaux sociaux.

Dans sa demande de libération sous caution, Ram Rahim avait déclaré qu’il souhaitait assister à un événement marquant l’anniversaire de la naissance de l’ancien chef dera Shah Satnam Singh le 25 janvier.

Dans la prétendue vidéo qui a fait surface sur les réseaux sociaux, on peut entendre le chef Dera dire : “J’ai eu la chance après cinq ans de célébrer comme ça, alors je devrais couper au moins cinq gâteaux. C’est le premier gâteau.”

Incidemment, l’affichage public d’armes (couper un gâteau avec une épée) est interdit en vertu de la loi sur les armes.

Ram Rahim avait pratiquement inauguré lundi une méga campagne de propreté organisée par les bénévoles de sa secte dans plusieurs endroits de l’Haryana et de certains autres États. Quelques hauts dirigeants du BJP de l’Haryana, dont le député de Rajya Sabha Krishan Lal Panwar et l’ancien ministre Krishan Kumar Bedi ont également participé à l’événement.

C’est la quatrième fois au cours des 14 derniers mois et la deuxième fois en moins de trois mois que Ram Rahim se voit accorder une libération conditionnelle. Auparavant, il avait été libéré sur parole pendant 40 jours en octobre 2022 avant l’élection du panchayat de l’Haryana et le scrutin partiel de l’Assemblée d’Adampur.

Il a été condamné par un tribunal spécial de la CBI à Panchkula en août 2017 pour avoir violé deux femmes adeptes. Le CBI avait enregistré l’affaire sur les ordonnances rendues par la Haute Cour du Pendjab et de l’Haryana en 2003 et avait repris l’enquête sur l’affaire précédemment enregistrée au poste de police de Sadar à Kurukshetra.

Il a été allégué que Ranjit Singh, un habitant du village de Khanpur Kolian, Kurukshetra, a été assassiné le 10 juillet 2002, alors qu’il travaillait dans ses champs au village de Khanpur Kolian du district de Kurukshetra dans l’Haryana.

Après une enquête approfondie, CBI a déposé un acte d’accusation en 2007 contre six accusés et des accusations ont été portées en 2008 tandis que, le 8 octobre 2021, le tribunal a condamné Rahim et quatre autres personnes dans le cadre de l’affaire de meurtre de l’ancien directeur de Dera Ranjit Singh.

(À l’exception du titre, cette histoire n’a pas été éditée par le personnel de NDTV et est publiée à partir d’un flux syndiqué.)

Articles similaires