Je blâme le Pakistan d’avoir autonomisé les talibans, déclare la célèbre pop star afghane Aryana Sayeed |  Nouvelles des gens

New Delhi : la célèbre pop star afghane, Aryana Sayeed, qui s’est échappée des talibans après la prise de contrôle de Kaboul, a blâmé le Pakistan pour avoir donné le pouvoir au groupe terroriste et a exprimé sa plus grande gratitude à l’Inde pour avoir aidé les Afghans pendant la crise en cours. « Je blâme le Pakistan .

Au fil des ans, nous avons vu des vidéos, vu des preuves que le Pakistan est derrière l’autonomisation des talibans. Chaque fois que notre gouvernement touche les talibans, ils voient une pièce d’identité et il verrait une personne pakistanaise, il est donc très évident que je les blâme et j’espère qu’ils reculeront et ne s’immisceront plus dans la politique en Afghanistan », a déclaré La pop star afghane Aryana Sayeed dans une interview exclusive avec ANI depuis un lieu tenu secret.

Elle a également affirmé que les terroristes talibans sont instruits et entraînés par le Pakistan. « Ils sont instruits par le Pakistan, leurs bases sont au Pakistan où ils reçoivent leur formation. J’espère que la communauté internationale, tout d’abord, leur coupera les fonds et n’offrira pas de fonds au Pakistan pour financer les talibans », a déclaré Sayeed.

De plus, elle a exhorté la communauté internationale à s’asseoir et à trouver une solution pour ramener la paix en Afghanistan. « J’espère qu’ils pourront faire pression sur le Pakistan. Je crois que nous traitons tous ces problèmes en Afghanistan à cause du Pakistan », a-t-elle ajouté. Pendant ce temps, elle a salué les efforts du gouvernement indien en Afghanistan et a qualifié l’Inde de « véritable ami ».

« L’Inde a toujours été bonne avec nous. Ils ont été de véritables amis, ils ont été très serviables et gentils avec notre peuple, même les réfugiés. Les Afghans qui ont été en Inde auparavant ont toujours fait l’éloge de la nation, de son peuple. Nous sommes reconnaissants envers l’Inde », a-t-elle ajouté. « Au nom de l’Afghanistan, je tiens à exprimer ma plus grande gratitude à l’Inde et je tiens à vous remercier. Au fil des ans, nous avons réalisé que le seul bon ami dans le voisinage que nous ayons est , en Inde », a-t-elle déclaré.

Aryana Sayeed en 2015, a chanté dans un stade, brisant trois tabous : chanter en tant que femme, ne pas porter le hijab et entrer dans un stade en tant que femme, ce qui était interdit sous les talibans.

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.

Comments