J’ai démissionné de mon travail après que le patron ait demandé de façon insensée que le personnel se lève CHAQUE FOIS qu’il entrait dans une pièce

UNE FEMME a quitté son emploi après que son patron ait fait des demandes insensées pour que le personnel se lève CHAQUE FOIS qu’il entrait dans une pièce.

L’utilisateur de Reddit aux États-Unis a déclaré que tout avait commencé lorsqu’elle avait obtenu un nouveau travail de saisie de données pour une petite entreprise.

Getty – Contributeur

L’utilisateur de Reddit a quitté son emploi après l’épreuve[/caption]

Elle a déclaré : « Vers la première semaine, j’ai rencontré le propriétaire. J’ai toujours insisté sur l’importance de satisfaire le propriétaire.

«Je l’ai salué, il m’a salué en retour et c’est tout. Plus tard, mon superviseur m’a appelé dans son bureau et m’a dit que le propriétaire aimerait que je me lève lorsqu’il entrerait dans la pièce, en signe de respect et de connaissance de sa place dans l’entreprise.

La femme oblige et dit à ses collègues.

«Elle a un air effrayé et me dit qu’elle n’avait pas réalisé que c’était la nouvelle règle, alors elle commencerait aussi à se tenir debout. J’ai l’impression que sa réaction, elle a été le premier drapeau rouge.

Pour l’employée, les choses ont commencé à empirer au cours de sa troisième semaine de travail lorsque quelqu’un a pris la place de parking de son patron.

«Je travaille dans le hall d’entrée et je vois quelqu’un se garer sur sa place de parking. Je suis complètement seul dans l’immeuble et personne ne m’a dit qu’il rentrait aujourd’hui.


«J’appelle mon superviseur qui dit qu’il ne devrait pas entrer, mais comme elle dit cela et que je suis au téléphone avec elle, il entre et passe devant mon bureau.

« Comme je suis au téléphone, je ne lui dis rien, ma première erreur. Je ne tiens pas non plus, ma deuxième et plus grosse erreur.

« Je lui souris mais ce n’était pas assez. Une de mes collègues revient et je lui raconte ce qui s’est passé. Elle panique et dit que même si je ne perds pas mon travail, c’est un gros problème. Je reçois le premier appel de mon superviseur, je me fais réprimander. « 

La collègue, qui est l’assistante personnelle du patron, lui dit que si elle ne la salue pas à nouveau, elle sera licenciée.

Bien qu’elle n’ait pas été licenciée, on lui a dit de prendre du temps pour réfléchir à ce qu’elle a fait.

« Je reçois un appel à la maison indiquant que ce que j’ai fait était si préjudiciable à l’entreprise que je n’ai pas besoin de venir le lendemain pour réfléchir à ce que j’ai fait », a-t-elle ajouté.

« Pas payé, bien sûr. J’étais livide, mais ça ne s’arrête pas là. Vendredi matin, je rentre après mon jour de congé non payé et je suis convoqué dans le bureau de mon superviseur.

« Je reçois à nouveau une réprimande, puis on me dit que je suis en train d’être écrit pour cet » incident « et que c’est une surprise que je ne sois pas lâché pour cela.

« Le patron devait également venir plus tard dans la journée pour me réprimander également, car il ne fait rien de tout cela lui-même.

«Je dis à mon superviseur que je suis reconnaissant pour l’opportunité mais que c’est insensé, et je pars. Je n’ai jamais entendu parler de cela de ma vie auparavant et je suis encore sous le choc de cette terrible expérience. »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *