Jacqueline Fernandez abandonne un message cryptique au milieu des questions d’ED sur le blanchiment d’argent

Lundi dernier, Jacqueline Fernandez a comparu devant la Direction de l’exécution en tant que témoin dans une affaire de blanchiment d’argent après avoir été plusieurs fois convoquée. L’actrice a été appelée à comparaître en tant que témoin dans l’affaire de blanchiment d’argent impliquant l’escroc présumé Sukesh Chandrashekar et sa femme actrice Leena Maria Paul.

Au milieu de l’interrogatoire aux urgences, Jacqueline s’est rendue sur Instagram dimanche pour publier un message mystérieux mais motivant. L’actrice a partagé deux selfies sur les réseaux sociaux. Les deux photos étaient adorables et amusantes, avec le sourire idiot de Jacqueline. L’actrice a sous-titré son selfie avec une citation rassurante qui disait « déchirée mais pas endommagée ».

La Direction de l’exécution (ED) a convoqué pour la deuxième fois l’actrice Jacqueline Fernandez dans le cadre d’une affaire de blanchiment d’argent impliquant l’escroc emprisonné Sukesh Chandrashekhar. Dans le cadre de cette affaire, l’ED a convoqué Jacqueline à deux reprises.

L’avocat de Chandrashekhar a déclaré samedi que Jacqueline Fernandez sortait avec l’escroc présumé Chandrashekhar, dans la dernière tournure de l’affaire. La déclaration de l’avocat de Chandrashekhar selon laquelle Jacqueline n’a aucun lien avec lui ou sa femme, l’actrice Leena Maria Paul, a été critiquée par le publiciste de Jacqueline.

Le porte-parole de Jacqueline a déclaré dans un communiqué : « Jacqueline Fernandez est appelée à témoigner en tant que témoin par l’ED. Elle a dûment enregistré ses déclarations et à l’avenir coopérera également entièrement avec l’agence dans les enquêtes. Jacqueline nie également catégoriquement les prétendues déclarations diffamatoires faites au sujet de la relation avec le couple impliqué.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *