Israël va transférer à l’Autorité palestinienne plus d’un million de clichés Covid-19 qui doivent expirer

Dans une déclaration conjointe vendredi, le bureau du Premier ministre Naftali Bennett et celui des ministères de la Santé et de la Défense ont déclaré qu’un accord avait été conclu avec l’Autorité palestinienne pour partager plus d’un million de clichés à court terme.

Les jabs, dont Israël n’a plus besoin car il dispose déjà de suffisamment de fournitures, seront transférés à l’Autorité palestinienne, dans un accord signé vendredi. Le nombre de tirs est évalué à environ 1,1 à 1,4 million, et le communiqué ajoute que « la validité de toutes les doses de vaccin délivrées à l’Autorité palestinienne expirera bientôt. »

Le communiqué note qu’en échange des vaccins livrés à l’Autorité palestinienne, Israël prendra livraison d’une cargaison initialement destinée à la Palestine en septembre-octobre. L’envoi de Pfizer en automne contient le même nombre de clichés qu’Israël envoie en Palestine. Aucune date n’est donnée pour la première livraison depuis Israël.

Israël avait précédemment lancé un programme plus tôt dans l’année pour vacciner les ouvriers palestiniens travaillant en Israël.
Environ 30% des Palestiniens ont reçu au moins un vaccin à ce jour, selon des responsables palestiniens, cités par Reuters. Le territoire a reçu des coups de feu de plusieurs sources, dont la Chine, la Russie, les Émirats arabes unis et l’initiative mondiale de partage de vaccins COVAX.

Près de 60 % des Israéliens ont été vaccinés avec deux injections, et les enfants d’âge scolaire sont maintenant vaccinés.

Si vous aimez cette histoire, partagez-la avec un ami!

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.

Comments