Israël réduit le pouvoir des Juifs ultra-orthodoxes sur ce qui est casher

Alors qu’on estime que les deux tiers des Israéliens juifs restent casher dans une certaine mesure, beaucoup n’adhèrent pas aux normes strictes des ultra-orthodoxes. Les détaillants paient plus de 100 millions de dollars par an aux conseils religieux dont les inspecteurs passent près de 6,5 millions d’heures à s’assurer que la nourriture, les casseroles, les garde-manger et les fours sont tous conformes, selon une étude de l’IDI. La plupart de ces paiements vont aux ultra-orthodoxes, faisant de l’application de la cacherout – l’ensemble des lois juives relatives, entre autres, aux pratiques alimentaires – une source de revenus importante.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *