Introspection terminée, il est temps de repartir à zéro et de travailler sur les lacunes : Sushila Chanu

L’introspection déjà faite, la milieu de terrain senior de l’équipe indienne de hockey féminin Sushila Chanu a déclaré mercredi que le besoin de l’heure était de commencer avec une nouvelle perspective et de travailler sur les zones grises qui se sont révélées lors de leurs deux derniers tournois.

L’Inde a terminé à une décevante neuvième place de la Coupe du monde féminine FIH de cette année en juillet, mais a décroché sa première médaille aux Jeux du Commonwealth en 16 ans en remportant une médaille de bronze à Birmingham.

Les Indiennes s’entraînent actuellement au camp national ici avant leur prochaine grande mission – la première Coupe des Nations FIH qui se tiendra à Valence, en Espagne, du 10 au 17 décembre.

“Nous avons eu beaucoup de temps ici à SAI pour faire le point sur nos performances lors des tournois précédents – la Coupe du monde féminine FIH et les Jeux du Commonwealth de Birmingham 2022”, a déclaré Sushila dans un communiqué de Hockey India.

“Nous nous entraînons avec une nouvelle perspective maintenant et en nous concentrant sur les domaines dans lesquels nous avons échoué lors de ces deux sorties.”

Dans la Coupe des Nations, un tournoi de qualification pour la FIH Pro League 2023-24, l’Inde est placée dans la poule B aux côtés du Canada, du Japon et de l’Afrique du Sud tandis que l’Irlande, l’Italie, la Corée et l’Espagne sont dans la poule A.

Le joueur de 30 ans originaire de Manipur est un vétéran de 220 sélections internationales et a également été capitaine de l’équipe aux Jeux olympiques de Rio en 2016.

Bien qu’elle soit une fidèle, Sushila sait que ce serait une grave erreur de prendre sa place pour acquise dans l’équipe avec une foule de jeunes joueurs qui font sentir leur présence sur le terrain ces derniers temps.

“Il y a un tas de jeunes qui se donnent à 100% à l’entraînement tous les jours et c’est bien de les voir nous pousser à bien faire aussi. Certes, en tant que seniors, nous ne pouvons pas prendre notre place dans l’équipe pour acquise car nous devons également montrer que nous sommes en mesure de jouer de grands tournois.

“Je pense que cette compétition interne est bonne pour l’équipe et nous allons dans la bonne direction”, a-t-elle déclaré.

Sushila a également souligné l’importance de la condition physique dans le hockey moderne.

«Travailler sur la condition physique et la vitesse a été une priorité pour nous et cela reste également notre principal objectif dans ce camp.

“Jouer avec une bonne vitesse et un niveau de condition physique optimal a été notre atout pendant les Jeux Olympiques, ce qui nous a aidés à obtenir de bons résultats. La condition physique continuera d’être la clé de notre performance lorsque nous jouerons des matchs consécutifs à la Coupe des Nations », a-t-elle signé.

Lisez tous les Dernières nouvelles sportives et dernières nouvelles ici