Skip to content
Interrogée sur la médiation entre Trump et les Kurdes, la Turquie refuse de parler aux terroristes: Deutsche Welle

DOSSIER DE PHOTO: Mevlut Cavusoglu, ministre des Affaires étrangères de Turquie, participe à une conférence de presse à Riga, en Lettonie, le 16 mai 2019. REUTERS / Ints Kalnins

ISTANBUL (Reuters) – Le ministre turc des Affaires étrangères, Mevlut Cavusoglu, a rejeté samedi l'offre du président américain Donald Trump de servir de médiateur entre Ankara et les forces kurdes de l'YPG pour mettre fin à l'incursion de la Turquie en Syrie, selon la transcription d'une interview accordée au journaliste allemand Deutsche Welle.

«Nous n’intervenons pas, ne négocions pas avec les terroristes. La seule chose à faire est que ces terroristes déposent les armes », a déclaré Cavusoglu. "Nous avons essayé la solution politique en Turquie dans le passé et nous avons vu ce qui s'est passé."

Reportage par Ali Kucukgocmen; Écrit par Dominic Evans; édité par John Stonestreet

Nos standards:Les principes de Thomson Reuters Trust.

Source

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *