Indignation alors que l’ex-Miss America Vanessa Williams chante «l’hymne national noir» lors d’un concert du 4 juillet regardé par des militaires à l’étranger

L’OUTRAGE a éclaté dimanche après que l’ex-Miss America Vanessa Williams a chanté « l’hymne national noir » lors d’un concert du 4 juillet pour l’armée à l’étranger.

Hier, Vanessa Williams a clôturé l’émission PBS Capitol Fourth qui a été diffusée aux membres de l’armée basés à l’étranger.

Hier, Vanessa Williams a clôturé l’émission PBS Capitol Fourth qui a été diffusée aux militaires à l’étrangerCrédit : Getty Images – Getty

Elle a chanté God Bless America, puis a clôturé avec Lift Every Voice And Sing, une chanson qui fait signe à Juneteeth de devenir un jour férié fédéral.

Williams, qui a été la première femme noire à remporter le concours de Miss America, a déclaré à l’Associated Press son choix de chanter l’hymne en disant: « C’est pour célébrer la merveilleuse opportunité que nous avons maintenant de célébrer Juneteenth. Nous reflétons donc le fois. »

« Nous sommes à l’image de l’époque et je suis heureuse de faire partie d’un formidable spectacle que les producteurs sont conscients et désireux d’apporter aux changements qui se sont produits au cours de la dernière année et demie », a-t-elle poursuivi.

Cependant, son choix a suscité l’indignation des téléspectateurs qui ont qualifié la chanson d' »hymne national noir ».

Williams a terminé avec la chanson Lift Every Voice And Sing

Williams a terminé avec la chanson Lift Every Voice And SingCrédit : Getty Images – Getty
Un vétéran américain s'est adressé à Twitter pour exprimer son indignation, déclarant

Un vétéran américain s’est adressé à Twitter pour exprimer son indignation, déclarant « Il n’y a qu’un seul hymne national »Crédit : Twitter
D

D’autres remettaient en question la nécessité d’un soi-disant « hymne national noir »Crédit : Twitter
Un autre a partagé

Un autre a partagé « Je refuse à 100% de reconnaître l’hymne national noir »Crédit : Twitter
Un autre utilisateur a répondu au surnom de la chanson en demandant

Un autre utilisateur a répondu au surnom de la chanson en demandant « Qui chante les asiatiques et les latinos »Crédit : Twitter
Pourtant, d'autres ont soutenu le choix de Williams et la signification de celui-ci

Pourtant, d’autres ont soutenu le choix de Williams et la signification de celui-ciCrédit : Twitter

Un vétéran américain s’est adressé à Twitter pour exprimer son indignation, déclarant « Il n’y a qu’un seul hymne national. C’est du ségrégationnisme pur et simple. Honte à @Joe Biden s’il n’exige pas la fin de cette activité raciste. »

Un autre a déclaré: « Je refuse à 100% de reconnaître l’hymne national noir. Nous sommes une seule nation, sous Dieu et indivisible. Il n’y a pas d’hymnes nationaux séparés. »

D’autres remettaient en question la nécessité d’un soi-disant « hymne national noir », demandant « Est-il possible d’avoir un « hymne national noir » tout en s’attendant à avoir l’unité ?

Un autre utilisateur a répondu au surnom de la chanson en demandant « Qui chante les asiatiques et les latinos ? »

Pourtant, d’autres ont soutenu le choix de Williams et la signification de celui-ci.

Le pasteur et personnage public Talbert Swan s’est exprimé en solidarité avec l’ancienne reine du concours, tweetant « Chers racistes, ‘Lift Every Voice and Sing’ a été publié en 1905, il y a 116 ans. »

« Certains d’entre nous choisissent de ne pas chanter un hymne national dont la 3e strophe se vante d’avoir tué nos ancêtres : « Aucun refuge ne pourrait sauver le mercenaire et l’esclave De la terreur de la fuite ou de l’obscurité de la tombe. »

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.

Comments