Actualité du moment | News 24

Incendie d’un hôpital au Sénégal : Des familles pleurent 11 nouveau-nés décédés dans le service de néonatologie | Nouvelles du monde

Des familles ont le cœur brisé après qu’un incendie dans un hôpital sénégalais a tué 11 nouveau-nés.

Le président du pays, Macky Sall, a déclaré que l’incendie s’était déclaré dans le service de néonatologie de la ville de Tivaouane, à environ 120 km (75 miles) à l’est de la capitale Dakar.

M. Sall a écrit sur Twitter : “Je viens d’apprendre avec douleur et consternation la mort de 11 nouveau-nés dans l’incendie qui s’est produit dans le service de néonatologie de l’hôpital Mame Abdou Aziz Sy Dabakh à Tivaouane.

“A leurs mères et à leurs familles, j’exprime ma plus profonde sympathie.”

L’une des personnes touchées était El Hadj Gueye, dont la femme Ramata Gueye est décédée il y a trois semaines après avoir donné naissance à un fils, Mohamed, sept mois après le début de sa grossesse.

Maintenant, le mari endeuillé a appris que Mohamed était l’un des bébés tués dans l’incendie.

Son cousin, Moustapha Cissé, a déclaré que le couple essayait d’avoir un bébé depuis sept ans.

Il a déclaré: “C’est déchirant de le voir perdre sa femme et maintenant son enfant. Je ne peux même pas le regarder dans les yeux. S’il avait d’autres enfants, peut-être, mais c’était son seul enfant.”

Diali Kaba, dont la fille de deux semaines se trouvait dans le service de néonatologie, s’est précipitée à l’hôpital lorsqu’elle a découvert l’incendie, mais a été vue en train de s’effondrer à l’extérieur lorsqu’elle a appris que sa petite fille était parmi les morts.

Le ministre sénégalais de la santé, Abdoulaye Diouf Sarr, a déclaré à la télévision privée sénégalaise TFM que “selon une enquête préliminaire, un court-circuit a déclenché l’incendie”.

Image:
Kaba, mère d’un bébé de 10 jours, réagit alors qu’elle est assise à l’extérieur de l’hôpital

M. Sarr, qui est à Genève pour l’Assemblée mondiale de la santé, a déclaré qu’il écourterait le voyage et rentrerait immédiatement au Sénégal.

Les unités néonatales seront désormais étudiées dans tout le pays

Demba Diop Sy, le maire de Tivaouane, l’une des villes saintes du Sénégal, a déclaré que la police et les pompiers étaient toujours à l’hôpital.

Le ministre de l’Intérieur, Antoine Félix Abdoulaye Dione, a déclaré que M. Sall avait ordonné une enquête sur l’incendie ainsi qu’un audit des unités néonatales dans tout le pays.

Les experts en santé publique ont précédemment averti que de nombreux hôpitaux africains sous-financés et en sous-effectif avaient été poussés au-delà de leurs capacités par la pandémie de COVID, les laissant incapables de maintenir des normes de sécurité acceptables.

Une femme enceinte, qui, selon sa mère, a atteint son terme, est vue marchant à l'extérieur de l'hôpital après s'être vu refuser l'admission à l'hôpital
Image:
Une femme enceinte, qui, selon sa mère, a atteint son terme, est vue marchant à l’extérieur de l’hôpital après s’être vu refuser l’admission à l’hôpital

Amadou Kanar Diop, un expert des risques et de la sécurité qui a inspecté l’unité, a déclaré que les murs étaient carbonisés et que le personnel de service semblait avoir été débordé.

Il a déclaré: “On peut voir qu’ils ont utilisé plusieurs cartouches d’extincteurs.”

Tivaouane est une plaque tournante du transport routier très fréquentée et une ville sainte qui attire des pèlerins musulmans de tout le pays d’Afrique de l’Ouest.