Actualité people et divertissement | News 24

IFFI 2022: le jury qualifie le réalisateur de Vivek Agnihotri The Kashmir Files de “film de propagande vulgaire” [Watch]

Le 53e Festival international du film indien a fermé ses rideaux lundi avec une déclaration controversée faite par le chef du jury et le cinéaste israélien Nadav Lapid n’a pas hésité à qualifier The Kashmir Files du réalisateur Vivek Agnihotri de propagande et de film vulgaire.

Dans son discours, Nadav a déclaré que tous les membres du jury ont trouvé The Kashmir Files inapproprié pour la compétition du prestigieux festival. Il a ouvertement partagé leurs sentiments sur scène en qualifiant le film de propagande et de vulgaire, puisque le festival est aussi une scène pour faire des discussions critiques.

“Nous avons tous été troublés et choqués par le 15e film : The Kashmir Files. Cela nous a semblé être de la propagande, un film vulgaire, inapproprié pour une section artistique compétitive d’un festival de cinéma aussi prestigieux. Je me sens tout à fait à l’aise de partager ouvertement ces sentiments ici avec vous sur scène. Puisque l’esprit d’avoir un festival est d’accepter aussi une discussion critique qui est essentielle pour l’art et pour la vie », a déclaré Nadav dans son allocution.

Au cours des premiers jours du festival, Anupam Kher a déclaré que The Kashmir Files n’était pas seulement un film pour lui, mais une émotion qu’il a représentée à l’écran. Il a également ajouté que le film de Vivek Agnihotri a permis aux gens du monde entier de prendre conscience de la tragédie qui a frappé les Pandits du Cachemire dans la Vallée dans les années 1990.

Le film, sorti le 11 mars 2022, met en vedette Anupam Kher, Pallavi Joshi, Darshan Kumaar et Mithun Chakraborty. Ce n’est que l’un des rares films à avoir apporté d’énormes retours au box-office pour ses créateurs dans l’ère post-pandémique.

Articles similaires