IDC: Realme est désormais le deuxième plus grand fabricant en Inde alors que Samsung vacille

Selon un rapport d’IDC, les livraisons de smartphones au deuxième trimestre 2022 en Inde ont augmenté d’environ 3 % d’une année sur l’autre, mais ont chuté de 5 % par rapport au premier trimestre 2022. L’ensemble du premier semestre 2022 a enregistré une baisse de 1 % des ventes globales de smartphones.

IDC décrit les effets persistants des contraintes d’approvisionnement en 2021 comme faisant partie de la raison, ainsi que la hausse de l’inflation entraînant une contraction de la demande. Le prix de vente moyen, par exemple, n’a cessé de croître depuis le quatrième trimestre 2020 et s’élevait à 213 dollars au deuxième trimestre de cette année. C’est une augmentation de 15 % d’une année sur l’autre.

En ce qui concerne les performances des vendeurs de smartphones, Xiaomi est toujours en tête du peloton avec 20,4 % de part de marché, même si ses livraisons ont chuté de 28,2 % par rapport à la même période l’an dernier. Cela a coûté à Xiaomi 8,8 points de pourcentage de sa part de marché.

Realme et vivo ont réalisé de gros gains et occupent désormais les deuxième et troisième positions avec respectivement 17,5 % et 16,9 % des parts. Les expéditions de Samsung sont restées stables, ce qui a fait chuter l’entreprise à la quatrième place en termes de volume global.

Xiaomi avec la plus grande part de marché en Inde, Apple domine le segment premium

Le segment de marché haut de gamme des téléphones coûtant plus de 500 $ est en forte croissance avec une augmentation de 83 % des expéditions d’une année sur l’autre, contribuant à 6 % de l’ensemble du marché. Apple est toujours en tête avec 53 % de part de marché tandis que OnePlus avec 19 % et Samsung avec 15 % suivent.

La source