Skip to content

Huawei's Mate X

Benjamin Hall | CNBC

Le smartphone pliable de Huawei sera finalement mis en vente en Chine le mois prochain, après des mois de retard, alors que le lancement mondial de l'appareil reste "à l'étude".

Lors d'un lancement à Shenzhen mercredi, le géant chinois de la technologie a annoncé que le Mate X serait disponible en Chine le 15 novembre à un prix de départ de 16 999 yuans (2 403 dollars).

L'appareil pliable compatible 5G, qui a été dévoilé en février à Barcelone, devait initialement être lancé cet été. CNBC a annoncé que Huawei avait retardé le lancement en juin, car il avait effectué des tests supplémentaires après que des problèmes avaient été signalés sur le périphérique pliable de Samsung.

Dans une déclaration à CNBC mercredi, un porte-parole de Huawei a déclaré que la société était toujours en train de déterminer quand le Mate X serait disponible en dehors de la Chine.

"Notre stratégie repose sur le déploiement de la 5G par les opérateurs dans différentes régions. Jusqu'à présent, Huawei rend le Huawei Mate X disponible sur le marché chinois à partir du 15 novembre. Un plan de lancement mondial est en cours de révision", a déclaré le porte-parole.

Samsung et Huawei, les deux plus grands vendeurs de smartphones au monde, tentent de motiver les consommateurs à mettre à niveau leurs téléphones avec une nouvelle catégorie d'appareils pliables, mais leurs étiquettes de prix pourraient s'avérer être un point d'achoppement. Le Galaxy Fold de Samsung, mis en vente en septembre après des mois de retard, coûte environ 2 000 dollars.

Huawei a également annoncé mercredi avoir expédié 200 millions de smartphones jusqu'à présent cette année, une étape importante deux semaines plus tôt que l'an dernier. La semaine dernière, la société a annoncé que ses revenus du troisième trimestre avaient bondi de 27%, grâce à de fortes ventes de smartphones.

Le dernier trimestre de l’année sera un test important pour le géant chinois de la technologie en ce qui concerne les ventes de son nouveau smartphone Mate 30. La série Mate 30 est livrée sans applications préinstallées sous licence Google, telles que Gmail et YouTube. Huawei n’a pas été en mesure d’acquérir une licence pour la dernière version d’Android en raison des restrictions imposées par les États-Unis à la société chinoise.

Des responsables américains, citant des préoccupations de sécurité, ont placé Huawei sur une soi-disant liste d'entités en mai, obligeant les entreprises américaines à obtenir des licences spéciales pour vendre leur technologie à l'entreprise chinoise. Huawei nie qu'il s'agisse d'une menace pour la sécurité.

<! – ->

Heliabrine Monaco

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *