Hôpitaux bondés : 1,3 million de Canadiens ont quitté les salles d’urgence en 2022-2023

De nouvelles données obtenues par CTV News montrent que le nombre de Canadiens quittant les salles d’urgence des hôpitaux sans avoir été vus est encore plus élevé que ce que nous avions initialement signalé plus tôt ce mois-ci.

CTV News a demandé des informations mises à jour pour l’année 2022-2023, qui n’étaient pas détaillées dans le plus récent rapport du Canadien d’information sur la santé (ICIS).

Le personnel de l’ICIS a pu divulguer de nouveaux chiffres selon lesquels plus de 1,3 million de Canadiens ont quitté les urgences après s’être inscrits à des soins au cours de la période de 12 mois entre le 1er avril 2022 et le 30 mars 2023.

Il s’agit d’une augmentation de 34 pour cent du nombre de Canadiens renonçant à de longues attentes aux urgences en une seule année par rapport aux données de 2021-2022, qui en faisaient état de 963 000.

Cela signifie que sur les 15,1 millions de Canadiens qui ont cherché des soins dans les unités d’urgence, 8,6 pour cent se sont retrouvés sans soins médicaux. Cela est à comparer aux 6,8 pour cent qui sont partis sans être vus parmi les 14,1 millions de patients qui se sont inscrits aux urgences en 2021-2022.

« Les patients qui arrivent aux urgences partout au Canada sont assis dans des salles d’attente chaotiques et surpeuplées. Ils sont frustrés par notre incapacité à fournir des soins rapides et efficaces, et ils partent », a écrit la Dre Catherine Varner, urgentologue à Toronto et rédactrice en chef adjointe du Journal de l’Association médicale canadienne.

« Ce qui m’inquiète le plus, c’est que certaines des personnes qui partent sans être vues tomberont très malades ou mourront des suites de la maladie qui les a poussées à demander des soins en premier lieu », a-t-elle ajouté.