Skip to content

MADRID (Reuters) – Le capitaine australien Lleyton Hewitt a critiqué le calendrier de la phase finale de la Coupe Davis après sa défaite 2-1 face au Canada en quarts de finale jeudi.

Hewitt blessé par son calendrier en Coupe Davis après l'élimination de l'Australie

FILE PHOTO: Tennis – Finales de la Coupe Davis – Caja Magica, Madrid, Espagne – 20 novembre 2019 Le capitaine australien Lleyton Hewitt réagit lors du match opposant Alex de Minaur au Belge David Goffin REUTERS / Sergio Perez

L’Australie, qui disputait son troisième match de la saison, a perdu Nick Kyrgios à la suite d’une blessure à la clavicule avant le quart de finale et a affronté une équipe canadienne en congé mercredi.

"La planification est un gros problème", a déclaré à la presse deux fois le champion du Grand Chelem, Hewitt.

"Vous savez, pour nous d'avoir à jouer ces trois soirées consécutives, ce n'est pas idéal.

«Oui, je comprends que c’est la première fois et que vous allez avoir un hoquet et que vous devez en tirer des leçons. Mais il y a eu beaucoup de petits problèmes, c’est certain. "

Après une pause de deux mois, Kyrgios était en pleine forme à Madrid, enregistrant 22 as lors d'une victoire en deux sets contre Steve Darcis tard mercredi pour aider l'Australie à battre la Belgique et à atteindre les huit derniers.

Le jeune homme de 24 ans s'est blessé jeudi et a été remplacé par Jordan Thompson, qui a perdu en deux sets contre Vasek Pospisil dans le premier match.

"Je pense que (la blessure) était semblable à ce qu'il avait au moment de la Coupe Laver", a déclaré Hewitt à propos du problème de la clavicule de Kyrgios.

«C’est comme ça que les cartes sont tombées. C’est assez difficile, je suppose, de remonter les trois dernières nuits également.

"Au mérite de Johnny, il est allé là-bas et a tout laissé sur le terrain."

Hewitt a vivement critiqué la refonte du tournoi vieux de 119 ans, qui avait à l’origine des liens nuls à domicile tout au long de l’année.

La défaite n’était cependant pas moins difficile pour le joueur de 38 ans, qui détient le record de l’Australie pour les matchs de Coupe Davis et gagne en tant que joueur.

"Je pense que dans n'importe quel format que j'ai jamais vu jouer pour son pays, ils vont là-bas et tout laisser là-bas", a-t-il déclaré.

«Le format a changé, mais nous sommes toujours venus ici pour donner absolument tout ce que nous pouvions, et nous l’avons fait.

«Alors, oui, nous avons tous mal en ce moment. Mais cela montre simplement que cela signifie quelque chose, ce qui est bien. "

Reportage de Ian Ransom à Melbourne; Édité par Peter Rutherford

Nos standards:Les principes de Thomson Reuters Trust.

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *