Harith Noah boucle son 3e Dakar en classe Experience

Harith Noah a terminé avec succès son troisième Dakar en devenant le seul pilote indien à piloter le Tricolore lors du 44e Rallye Dakar, la prestigieuse course annuelle de rallye-raid d’endurance tout-terrain, qui s’est terminée ici vendredi.

Le pilote de TVS Racing Factory a également réalisé le meilleur temps d’étape d’un pilote indien, terminant 18e de l’étape 11, battant son propre record établi l’an dernier. Performant régulièrement tout au long des 12 étapes, Harith Noah a terminé l’étape 12 de la dernière journée à la 23e place.

Dans la course exténuante qui a traversé 7790 km de sable et de dunes désertiques mélangés à un terrain rocheux dangereux et délicat, Noah a chronométré 72 heures, 52 minutes et 50 secondes pour les 12 étapes, dont deux étapes dans la classe Dakar Experience. En raison d’un hic technique avec le moteur, officiellement Noah n’est pas classé au classement général.

Plus de 140 pilotes d’environ 30 pays ont pris part au rallye et Harith Noah, le pilote vedette de TVS Racing, qui est devenu le pilote indien le plus rapide à Dakar en 2021 en terminant P20 l’année dernière, a remporté l’expérience d’un Dakar de plus dans sa carrière mouvementée. .

Le coureur, dans sa 10e année avec la première entreprise de fabrication de deux-roues, a fait une chute dans la toute première étape mais a continué à se débarrasser d’une autre grave blessure à l’épaule à l’étape 7, mais a fini par rouler dans la douleur pendant deux jours sans savoir qu’il s’est fracturé deux de ses côtes le 9 janvier.

Inébranlable, le Kerala de 28 ans, a bravé les obstacles et a été contraint de changer son moteur pour des raisons de sécurité avant le départ de l’étape 10, a malheureusement subi des problèmes techniques et a basculé en classe Dakar Experience ces deux derniers jours, a informé son équipe dans un communiqué. sortie vendredi.

Noah a parlé de son expérience et a déclaré : « C’est toujours une sensation formidable de terminer le Dakar et je suis très content de l’expérience. La nature d’un rallye tout-terrain d’endurance comme Dakar est exténuante et éprouvante, mais il faut braver des conditions dangereuses pour l’homme et la machine.

« C’est pourquoi cette course est spéciale. Bien que je ne sois pas officiellement classé et que je ne termine pas pour la deuxième fois, je ramène les bonnes choses à la maison et le plaisir de finir me pousse à plus d’aventures sur mon vélo. Je remercie mon équipe TVS Racing et toute mon équipe technique, le personnel d’encadrement et les sponsors de m’avoir donné la chance de courir à nouveau à Dakar. Avec toute cette expérience, j’espère revenir plus fort en 2023. »

Dans le cadre de l’équipe Sherco TVS Factory, Noah a participé en tant que pilote privé sponsorisé par TVS Motor Company au Dakar RallyGP, la première classe de la section Moto, avant de passer à la classe Experience après l’étape 10. Il a terminé Dakar trois fois et est également l’Indien le plus rapide du Dakar battant le record du CS Santosh de 34e en 2018.

Lisez toutes les dernières nouvelles, les dernières nouvelles et les nouvelles sur le coronavirus ici.

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.