Skip to content

Deux hommes ont été arrêtés par la police à la suite d'enquêtes sur des propos racistes tenus lors d'un match de Coupe d'Angleterre entre la Haringey Borough FC et la ville de Yeovil, samedi.

Les hommes, âgés de 23 et 26 ans, ont été arrêtés et soupçonnés de voies de fait simples aggravées par des motifs raciaux. Ils sont tous deux en garde à vue au poste de police de Somerset.

Des agents de la police métropolitaine mènent l'enquête avec l'aide de la police d'Avon et de Somerset.

"Il n'y a pas de place dans la société pour des gens comme celui-ci", a déclaré le directeur de Haringey, Tom Loizou, à Kate Riley, de CNN Sport. "Comme certains de nos joueurs l'ont senti, il n'y a pas de place pour ce type de personnes dans tous les types de sport, pas seulement le football."

Le gardien de but de Haringey, Valery Douglas Pajetat, aurait été craché et touché par un objet jeté de l'extrémité de la ville de Yeovil.

Le jeu a été abandonné après que l'entraîneur de Haringey, Loizou, ait mené son équipe, qui menait 1-0, à la 64e minute à la suite de l'abus.

Face à une situation difficile, Louizo, après avoir eu le temps de réfléchir à la situation, estime avoir fait "la bonne chose".

"(Il y a quelques semaines) Paul Pogba se passait quelque chose et il a exhorté les joueurs à se retirer s'ils subissaient des sévices racistes", a-t-il déclaré. "Quand on m'a posé cette question il y a quatre semaines, j'ai dit qu'il était impossible que je quitte le terrain avec mes joueurs et que ces personnes gagnent.

LIS: Les fans d'Everton manifestent leur solidarité avec une victime du racisme
LIS: Tous les yeux rivés sur l'UEFA après la nuit de honte du football

"Maintenant trois ou quatre semaines plus tard, j'ai contredit tout ce que j'ai dit et fait un demi-tour complet. C'est quelque chose qui s'est passé à l'époque et j'ai senti que je devais agir.

"Je suis toujours épuisé mentalement et physiquement à cause de ce qui s'est passé. Je n'ai pas beaucoup dormi. Je pense toujours qu'il reste beaucoup à faire, mais je suis heureux d'avoir fait ce que j'ai fait avec mes joueurs. protégé mes joueurs. Nous avons eu beaucoup de soutien de tout le monde, des autres clubs de football, des amis et de la famille. "

Haringey et Yeovil disputaient le quatrième tour de qualification de la FA Cup. Le vainqueur devait se qualifier pour le premier tour.

La saison dernière, Haringey, qui ne faisait pas partie de la ligue, a été éliminé au premier tour, mais Loizou admet que toute cette bonne volonté semble "sans valeur" après l'incident contre Yeovil.

Et le manager de Haringey a admis que sa décision de mener les joueurs hors du terrain laissait une certaine incertitude quant à la participation future de son équipe à la FA Cup de cette année.

"Je ne sais pas ce qui va arriver", a-t-il déclaré. "Il pourrait même y avoir une chance que nous soyons mis à la porte pour mes actions en enlevant les joueurs du terrain."

La Football Association (FA) a déclaré samedi qu'elle enquêtait également sur cet incident et était "profondément préoccupée" par les événements survenus au stade Coles Park de Haringey.

Haringey Borough vs Yeovil Town: Deux hommes arrêtés après des informations faisant état d'abus raciste qui ont forcé le match à être abandonné

"Il n'y a pas de place pour la discrimination dans notre jeu et nous travaillons avec les officiels de match et les autorités compétentes, de toute urgence, pour établir pleinement les faits et prendre les mesures appropriées."

Visitez CNN.com/sport pour plus d'informations, de fonctionnalités et de vidéos

Suite à l'abandon, Darren Sarll, l'entraîneur de Yeovil, a déclaré que les deux clubs avaient décidé de "se positionner ensemble".

"Je suppose qu'il y aura beaucoup de questions sur le jeu et son résultat, mais ce n'est pas vraiment important", a-t-il déclaré à la chaîne YouTube du club. "Nous avons un nouvel ami dans le football à Haringey et nous travaillerons avec eux et avec quiconque pour prendre la bonne décision."
L'incident survient cinq jours à peine après le match de qualification de l'Angleterre à l'Euro 2020 contre la Bulgarie, qui avait été interrompu à deux reprises en raison de violences racistes visant certains joueurs anglais.

Source

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *