Skip to content

BUDAPEST (Reuters) – Le champion de Formule 1, Lewis Hamilton, a donné le ton lors de la première séance d'entraînement du Grand Prix de Hongrie vendredi, alors qu'un problème de puissance a forcé son coéquipier de Mercedes, Valtteri Bottas, à rester à l'écart de la séance.

Hamilton d'abord, Bottas dernier dans la pratique hongroise du Grand Prix

Formule 1 F1 – Grand Prix de Hongrie – Hungaroring, Budapest, Hongrie – 2 août 2019 Lewis Hamilton, de Mercedes, pendant les essais REUTERS / Bernadett Szabo

Hamilton avait déclaré qu'il ne pouvait pas attendre d'être de retour dans la voiture après s'être remis d'un bug qui l'avait mis au zénith en Allemagne le week-end dernier et qu'il ne perdait pas de temps pour retrouver son rythme.

Le Britannique, qui a battu six fois le record hongrois et compte 41 points d’avance sur Bottas, a battu le Hungaroring avec un meilleur temps de 17,233 secondes sous un ciel nuageux.

Max Verstappen de Red Bull a terminé deuxième sur la feuille de temps, 0,165 moins vite, Sebastian Vettel (Ferrari) occupant la troisième place et à seulement un millième de seconde du Néerlandais, âgé de 21 ans.

Verstappen, qui a filé deux fois dans la session, a remporté deux des trois dernières courses, dont le thriller humide chaotique à Hockenheim.

Hamilton est impatient de mettre cette course derrière lui après avoir débuté en pole, franchi les barrières, fait demi-tour et obtenu une pénalité de temps avant de terminer 11e et d'être ensuite promu neuvième.

Le quintuple champion du monde a remporté la pole depuis la Hongrie l'an dernier.

Le coéquipier français de Verstappen, Pierre Gasly, a terminé quatrième, Kevin Magnussen cinquième pour Haas et Charles Leclerc sixième pour Ferrari.

Bottas a été mis à l'écart après deux tours incomplets, Mercedes ayant détecté un problème introuvable avec son bloc d'alimentation et décidé de l'échanger pour un autre dans le groupe de moteurs.

Le temps perdu sur la piste a été un autre revers pour le Finlandais, qui s’est écrasé à Hockenheim au moment même où il risquait de prendre l’avantage sur son avance dans le championnat de son coéquipier.

La Hongrie est la dernière course avant la trêve d’août et la 12e des 21 manches de la Formule 1.

Rapport par Alan Baldwin, édité par Christian Radnedge

Nos standards:Les principes de Thomson Reuters Trust.

Source

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *