Dernières Nouvelles | News 24

Haïti a un nouveau Premier ministre alors que le pays reste assiégé par des gangs

SAN JUAN, Porto Rico — Garry Conille a été nommé nouveau Premier ministre d’Haïti mardi soir, près d’un mois après qu’une coalition au sein d’un conseil de transition fracturé ait choisi quelqu’un d’autre pour ce poste.

Cette décision tant attendue intervient alors que des gangs continuent de terroriser la capitale Port-au-Prince, ouvrant le feu dans des quartiers autrefois paisibles et utilisant de la machinerie lourde pour démolir plusieurs commissariats de police et prisons.

Le membre du Conseil Louis Gérald Gilles a déclaré à l’Associated Press que six des sept membres du conseil ayant le droit de vote avaient choisi Conille plus tôt mardi. Il a déclaré qu’un membre, Laurent St. Cyr, n’était pas en Haïti et n’a donc pas voté.

Conille, directeur régional de l’UNICEF pour l’Amérique latine et les Caraïbes, a été Premier ministre d’Haïti d’octobre 2011 à mai 2012 sous la direction du président Michel Martelly. Il remplace Michel Patrick Boisvert, nommé premier ministre par intérim après la démission par lettre d’Ariel Henry fin avril.

Henry était en voyage officiel au Kenya lorsqu’une coalition de gangs puissants a lancé des attaques coordonnées le 29 février, prenant le contrôle des commissariats de police, tirant sur le principal aéroport international d’Haïti et prenant d’assaut les deux plus grandes prisons du pays, libérant plus de 4 000 détenus.

Henry a été exclu du pays à cause des attaques, l’aéroport de la capitale Port-au-Prince étant resté fermé pendant près de trois mois.

La violence des gangs continue d’augmenter dans certaines parties de la capitale haïtienne et au-delà alors que Conille prend la tête de ce pays des Caraïbes en difficulté, en attendant le déploiement, soutenu par l’ONU, d’une force de police du Kenya et d’autres pays.

En plus de choisir un nouveau Premier ministre, le conseil est également chargé de sélectionner un nouveau gouvernement et d’organiser des élections générales d’ici la fin de l’année prochaine.


Source link