GP de Monaco: Lewis Hamilton dit que la voiture Mercedes s’est sentie “horrible” en qualifications alors qu’il lutte pour la P8


Lewis Hamilton a déclaré que sa voiture Mercedes était “horrible” lors des qualifications du GP de Monaco, car il n’a réussi que huitième sur la grille, et affirme que la pluie est la seule chose qui peut empêcher plus de misère lors de la course de dimanche.

Hamilton, bien que gêné par des drapeaux rouges car il n’a pas pu terminer un dernier tour, a terminé à plus d’une seconde de la pole samedi et a de nouveau été devancé par George Russell, son coéquipier prenant la sixième place.

Hamilton et Russell souffraient une fois de plus de rebonds et d’un manque de rythme par rapport à Ferrari et Red Bull.

Interrogé par Sky Sports F1 sur les sensations de la voiture, Hamilton a répondu : « Horrible. Ça fait plutôt mal ici.

“Très cahoteux pour une raison quelconque. Il est très difficile pour nous de descendre en dessous d’une seconde de la [Ferrari and Red Bull] les gars, ça prend beaucoup de risques.”

George Russell dit qu'il espère que la pluie affectera le Grand Prix de Monaco et donnera à son équipe Mercedes une meilleure chance d'obtenir un bon résultat.

Veuillez utiliser le navigateur Chrome pour un lecteur vidéo plus accessible

George Russell dit qu’il espère que la pluie affectera le Grand Prix de Monaco et donnera à son équipe Mercedes une meilleure chance d’obtenir un bon résultat.

George Russell dit qu’il espère que la pluie affectera le Grand Prix de Monaco et donnera à son équipe Mercedes une meilleure chance d’obtenir un bon résultat.

Mercedes espérait poursuivre sur sa lancée du GP d’Espagne ce week-end, mais a été battue par la McLaren de Lando Norris lors des qualifications, et en a rencontré d’autres, mais différentes, rebondissant sur la piste.

“Hier a été une mauvaise journée et aujourd’hui la voiture s’est un peu mieux comportée”, a déclaré Hamilton. “En qualifications, nous avons fait quelques changements et nous avons semblé être un peu plus proches.

Avec le tour parfait, je pense que nous aurions pu avoir peut-être six dixièmes de retard, mais c’est quand même un morceau décent.”

Hamilton a déclaré qu’il ne pensait pas que sa position finale aurait été très différente sans les drapeaux rouges, bien qu’il ait ajouté que ce n’était qu’un autre exemple de malchance pour lui en F1 2022.

Sergio Perez perd l'arrière lors de son tour lancé et glisse dans le mur, scellant la pole position pour Charles Leclerc, tandis que Carlos Sainz s'écrase dans le Red Bull garé.

Veuillez utiliser le navigateur Chrome pour un lecteur vidéo plus accessible

Sergio Perez perd l’arrière lors de son tour lancé et glisse dans le mur, scellant la pole position pour Charles Leclerc, tandis que Carlos Sainz s’écrase dans le Red Bull garé.

Sergio Perez perd l’arrière lors de son tour lancé et glisse dans le mur, scellant la pole position pour Charles Leclerc, tandis que Carlos Sainz s’écrase dans le Red Bull garé.

Le septuple champion du monde espère également de la pluie dans la course, avec 60% de chances d’averses à Monte-Carlo dimanche avec des températures en baisse.

“Je ne fais pas de danse mais je veux qu’il pleuve donc je ne conduis pas simplement sur le sec en huitième”, a-t-il déclaré.

“Vous ne pouvez pas dépasser, donc j’espère que la météo jouera et peut-être que nous pourrons adopter une stratégie différente.

“Nous n’étions pas très bons dans les virages à basse vitesse lors de la dernière course, donc j’avais prévu que ce serait difficile, mais c’est pire que prévu parce que c’est super rebondissant.

Lewis Hamilton revient sur certains de ses moments les plus mémorables du Grand Prix de Monaco au fil des ans.

Veuillez utiliser le navigateur Chrome pour un lecteur vidéo plus accessible

Lewis Hamilton revient sur certains de ses moments les plus mémorables du Grand Prix de Monaco au fil des ans.

Lewis Hamilton revient sur certains de ses moments les plus mémorables du Grand Prix de Monaco au fil des ans.

“Ce serait bien d’avoir un peu de chance pour une fois. J’ai eu de la malchance toute l’année, donc ça devrait s’arrêter à un moment donné.”

Le patron de Mercedes, Toto Wolff, a admis que la voiture W13 était “trop ​​​​rigide” et “trop ​​rebondissante” pour le tracé unique et exigeant de Monaco, avec Ferrari et Red Bull – comme ils l’ont été toute la saison – beaucoup plus rapides que les champions du monde.

Russell, comme Hamilton, a déclaré “amenez la pluie” et a poursuivi : “C’est évidemment une course unique ici à Monaco.

“Nous voulions évidemment plus, cela ne fait aucun doute, mais comme je l’ai dit avant le week-end, nous avons maintenant notre ligne de base et nous pensons que nous pouvons travailler à partir de là.

“Mais nous ne nous faisons aucune illusion sur le fait que Red Bull et Ferrari trouvent beaucoup de rythme et ce qu’ils ont montré ce week-end était impressionnant.”

Le Grand Prix de Monaco, joyau de la couronne de F1, est en direct à 14h sur Sky Sports F1, avec une accumulation importante à partir de 12h30.