Skip to content

Les Ferrari ont appuyé sur le bouton d'autodestruction, Lewis Hamilton a perdu sa place sur le podium et Pierre Gasly et Carlos Sainz Jr ont eu des moments de champagne.

Comment cela s'est-il passé? Eh bien, le championnat étant établi la dernière fois à Austin, au Texas, il était temps de partir en course.

La course autour du circuit d'Interlagos à São Paolo s'est en réalité transformée en 12 tours du drapeau lorsque Valtteri Bottas a déclenché la voiture de sécurité après qu'il ait passé la Mercedes à cause d'un problème de moteur.

Et quelle course effrénée, la tête qui tournait.

Beau combat

Le leader de la course, Verstappen, a déniché des pneus neufs, plaçant Hamilton en tête.

Les deux hommes, qui avaient joué l'un après l'autre tout l'après-midi, se sont précipités à la relance et Verstappen a passé le champion du monde à six reprises pour reprendre la tête au premier tour.

"Ce n'était pas facile", a déclaré Verstappen à Sky Sports. "Lewis me donnait du fil à retordre. Ce fut un bon combat."

Un peu plus loin sur la route, Alexander Albon suivit son coéquipier du Red Bull vers l'extérieur pour doubler les Ferrari de Charles Leclerc et Sebastian Vettel et décrocher la troisième place.

Alors que Verstappen sonnait les gaz et rentrait chez lui, Hamilton se retrouva sous la pression d'Albon, qui se faisait aussi bousculer par derrière par Vettel.

Coup de poing

À cinq tours de la fin, Leclerc a saisi sa chance et est descendu à l'intérieur de son coéquipier Ferrari pour s'emparer de la quatrième place.

Mais Vettel a riposté et, alors qu'il dirigeait sa Ferrari autour de Leclerc, les voitures rouges ont pris contact. Cela ressemblait à un coup, mais c'était suffisant pour que les Ferrari se heurtent avec un jaillissement de caoutchouc éclaté et de carrosserie – et assez pour mettre les pilotes en duel hors de la course.

Lorsque la voiture de sécurité est de nouveau disponible, Hamilton, qui courait confortablement en deuxième position, a choisi de monter pour des pneus neufs et est revenu à la quatrième place.

À la deuxième reprise de la course, il ne lui restait que deux tours pour remonter sur le podium et se prépara immédiatement en dépassant Toro Rosso de Gasly.

Mais quand Hamilton a tenté de doubler Albon, qui occupe maintenant la deuxième place derrière Verstappen, il a frappé le Red Bull et l’a fait virer à la 15e place.

Gasly avait évité les ennuis pour passer Hamilton en P2 et tenait à l'écart du champion du monde d'une longueur de voiture dans le combat au drapeau.

Après une saison en montagnes russes, où il a d'abord été promu Red Bull, puis rétrogradé à Toro Rosso après la pause estivale, Gasly a été récompensé par son premier podium.

"Le plus beau jour de ma vie"

"Vous rêvez beaucoup d'être en F1, vous rêvez de votre premier podium, mais quand cela se produit, toutes les émotions qui me traversent sont simplement imprévisibles", a déclaré Gasly.

"C'est juste le meilleur jour de ma vie en ce moment!"

Hamilton a rejoint le Français et vainqueur de la course, Verstappen, sur le podium, mais a ensuite été condamné à une pénalité de cinq secondes pour avoir causé une collision, une décision qui l'a ramené à la septième place.

"Il semblait y avoir une opportunité", a déclaré Hamilton aux journalistes après avoir accepté la décision. "Mais je m'excuse auprès d'Alex et j'ai levé mes mains."

La rétrogradation de Hamilton a conféré à Sainz Jr., le pilote de McLaren, son premier podium en carrière en F1 et le premier pour McLaren depuis 2014.

Le podium de Sainz était particulièrement satisfaisant puisque l'Espagnol avait commencé 20ème sur la grille après ne pas avoir pris part aux qualifications en raison d'un problème de moteur.

Heliabrine Monaco

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *