Google reporte le retour au travail jusqu’en octobre, exigera des vaccinations

Une personne porte un masque facial à l’extérieur des bureaux de Google à Chelsea alors que la ville poursuit la phase 4 de réouverture suite aux restrictions imposées pour ralentir la propagation du coronavirus le 29 septembre 2020 à New York.

Noam Galaï | Getty Images

Le PDG de Google, Sundar Pichai, a déclaré que la société prolongeait le retour de ses employés jusqu’au 18 octobre au milieu des dernières épidémies de Covid-19.

Dans un courriel aux employés mercredi, Pichai a également mentionné la société exigera que toute personne venant au bureau se fasse vacciner, à commencer par les États-Unis dans les semaines à venir.

La note de Pichai représente le deuxième retard dans le retour des bureaux pour son effectif de plus de 130 000 employés au milieu de la pandémie en cours. En décembre, Google a reporté le retour dans ses bureaux au 1er septembre, après quoi les employés seraient tenus de travailler en personne au moins trois jours par semaine.

« Nous sommes ravis d’avoir commencé à rouvrir nos campus et encourageons les Googleurs qui se sentent en sécurité à visiter des sites déjà ouverts à continuer de le faire », a déclaré Pichai dans son e-mail. « Dans le même temps, nous reconnaissons que de nombreux Googleurs constatent des pics dans leurs communautés causés par la variante Delta et sont préoccupés par le retour au bureau. »

Pichai a déclaré que la société surveillerait attentivement les données et informerait les employés au moins 30 jours à l’avance avant de passer à nos plans de retour complet au bureau. Il a également noté que les employés dans des « circonstances spéciales » pourront demander à travailler à domicile pour le reste de l’année.

Les cas de Covid ont augmenté dans les 50 États alors que la variante delta la plus contagieuse s’est propagée, en particulier parmi les communautés non vaccinées. Plus tôt ce mois-ci, Apple a reporté ses plans de retour au travail jusqu’en octobre, et l’État de Californie a annoncé cette semaine que tous les employés de l’État seraient tenus de présenter une preuve de vaccination d’ici le 2 août. Le président Joe Biden devrait faire une déclaration similaire. annonce pour les travailleurs fédéraux dans un discours jeudi.

Malgré le revers, Pichai a sonné un ton optimiste dans sa note. « Voir des Googleurs ensemble dans les bureaux ces dernières semaines m’a rempli d’optimisme, et j’attends avec impatience des jours meilleurs à venir », a-t-il ajouté. « J’espère que ces étapes donneront à chacun une plus grande tranquillité d’esprit lors de la réouverture des bureaux. »

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.

Comments