Skip to content

(Reuters) – Le leader autrichien de la nuit, Matthias Schwab, a inscrit une avance de cinq sous la normale 67 afin de conserver une avance d'un coup sur quatre autres golfeurs lors de l'étape à mi-parcours de la Turkish Airlines Open à Antalya, vendredi.

Schwab a coulé un aigle sur le premier trou de la normale cinq et a inscrit quatre oiselets au neuvième derrière, contrebalancés par un bogey le cinquième, soit 12 sous lors d'une journée relativement peu réussie sur le terrain de golf Montgomerie Maxx Royal.

«Je n’étais pas vraiment génial, surtout au début, mais j’ai réussi à rester ensemble», a déclaré Schwab, qui n’a pas encore remporté son premier titre du Tour européen.

«Le long match n’était pas au rendez-vous mais j’ai réussi à faire quelques bons jeux. Sur les neuf derniers jours, j'ai trouvé un peu ma balançoire et j'ai réussi à faire quelques bons oiselets à la maison. »

Les Suédois Alex Noren, le Belge Thomas Detry, les Anglais Ross Fisher et Danny Willett étaient à égalité à quatre pour la deuxième place à 11 sous-total.

L’Anglais Tom Lewis, qui partageait l’avance du jour au lendemain avec Schwab, a glissé au 11e rang après avoir signé un par 70 inférieur à deux.

Le champion en titre Justin Rose, d'Angleterre, qui cherche à accomplir les trois tours après avoir remporté l'épreuve en 2017 et 2018, a été ex-aequo avec quatre autres, à deux coups de Schwab.

«Je me suis mis en position. Le rêve est vivant, sans doute, dit Rose. «L’an dernier, j’étais en moins bonne forme après deux tours et j’ai commencé le week-end. Si je peux construire à partir d'ici, ce serait évidemment un endroit formidable.

Reportage de Rohith Nair à Bengaluru; Édité par Christian Radnedge

Nos standards:Les principes de Thomson Reuters Trust.

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *