Skip to content

(Reuters) – L'Arabie saoudite accueillera son tout premier tournoi de golf pour femmes du 19 au 22 mars de l'année prochaine au Royal Greens Golf & Country Club à Djeddah, avec 108 professionnels prêts à y participer.

L'événement Ladies European Tour (LET) se déroulera en collaboration avec Golf Saudi et la Saudi Golf Federation et emportera un sac à main gagnant d'un million de dollars.

"Je suis incroyablement excitée par cette annonce et c'est un honneur pour le Tour de faire partie de l'histoire en organisant le tout premier événement professionnel de golf féminin en Arabie saoudite", a déclaré la PDG de LET, Alexandra Armas, dans un communiqué.

"La confirmation de l'ajout de l'Arabie saoudite à notre calendrier pour 2020 est une perspective passionnante … et après avoir vu la qualité de l'événement organisé pour l'International saoudien, je suis sûr que ce sera une expérience fantastique pour nos joueurs."

Un certain nombre de golfeurs ont été recrutés comme ambassadeurs pour promouvoir le sport dans le pays, notamment la Britannique Carly Booth, Amy Boulden et Rachel Drummond, et la Suédoise Camilla Lennarth et Isabella Deilert.

Les droits des femmes sont une question litigieuse en Arabie saoudite, l’une des nations les plus sexospécifiques au monde.

Le pays possède certaines des règles sociales les plus strictes du monde, mais il a progressivement réduit à néant un système de tutelle qui exige que toutes les femmes aient l'approbation d'un parent de sexe masculin pour les décisions importantes.

Cette semaine, l'Arabie saoudite a annoncé qu'elle mettait fin aux entrées des restaurants séparés par sexe.

Le premier événement masculin international saoudien a eu lieu plus tôt cette année avec quatre des cinq golfeurs les mieux classés au monde après avoir été attirés par des frais d’apparence somptueux pour le premier événement du circuit européen dans le pays.

Cependant, les golfeurs, dont les anciens numéros un mondiaux Rory McIlroy et Tiger Woods, ont refusé de participer au tournoi de l'année prochaine, l'Irlandais du Nord citant les problèmes des droits de l'homme en Arabie saoudite.

Amnesty International qualifie les dossiers du régime saoudien de droits de l'homme de «haineux».

Le pays a cherché à accueillir plusieurs événements sportifs au cours des dernières années et a accueilli la semaine dernière le match revanche du titre de boxe poids lourds où le Britannique Anthony Joshua a battu le Mexicain-Américain Andy Ruiz Jr.

Reportage de Rohith Nair à Bengaluru; Montage par Toby Davis

Nos normes:Les principes du Thomson Reuters Trust.

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *