Skip to content

(Reuters) – Tommy Fleetwood s'est rapproché de façon alléchante d'une victoire révolutionnaire sur le PGA Tour lorsqu'il a survécu à une bataille d'usure pour prendre une avance d'un coup sur Brendan Steele après le troisième tour de la Honda Classic en Floride samedi.

Golf: Fleetwood prend la tête du troisième tour du Honda Classic

29 févr.2020; Palm Beach Gardens, Floride, États-Unis; Tommy Fleetwood place le huitième green lors de la troisième manche du tournoi de golf Honda Classic 2020 au PGA National (Champion). Crédit obligatoire: Reinhold Matay-USA TODAY Sports

L'Anglais Fleetwood a réussi un birdie dans les deux derniers trous pour un 67 de moins de trois au National de la PGA bordé d'eau, qui, chaque année, est l'un des parcours les plus difficiles de la tournée.

«Bien sûr, c'est un grand moment pour moi dans ma carrière si je pouvais gagner sur le PGA Tour. C’est absolument ce que je veux faire et j’ai hâte de relever le défi », a-t-il déclaré après avoir affiché un total de cinq sous 205.

Pendant la nuit, le leader américain Steele s'est battu jusqu'à un 71 pour rester très longtemps dans la chasse, tandis que deux autres Anglais, Lee Westwood et Luke Donald, traînaient de deux coups.

Neuf autres étaient sous la normale pour le tournoi et certainement pas hors de controverse.

«Par est ton ami là-bas, quels que soient leurs trous. Il n'y a pas de répit », a déclaré Fleetwood, cinq fois vainqueur de l'European Tour.

«Le vent soufflait plus constamment aujourd'hui. Vous frappez constamment par vent fort.

«Heureux d'avoir terminé avec un bon score. Hier, j'ai terminé avec deux coups roulés. Ils ont commencé à entrer dans le neuf de retour aujourd'hui. Je les prendrai quand ils viendront. "

Steele, deuxième, espère que sa défaite en séries éliminatoires à l'Open de Sony le mois dernier l'a préparé à la chaleur d'être en lice.

"C'est là que vous voulez être dimanche. Ce parcours, en particulier, va descendre jusqu'aux derniers trous », a-t-il déclaré, se référant à l'eau qui attend pour engloutir tout tir errant.

Westwood, à 46 ans, cherchant à devenir le plus ancien vainqueur de l'événement, a tracé son chemin vers un 71 bien qu'il ne soit pas à son meilleur.

"Je n’avais pas mon match A aujourd’hui, j’ai eu un peu de mal avec mon swing mais je l’ai éliminé et je n’ai pas fait trop de dégâts", a déclaré l’ancien numéro un mondial.

«Je ne pense pas que deux coups de feu soient très présents sur ce parcours. C'est un parcours de golf à risque-récompense sur les stéroïdes. "

L'Américain Grayson Murray avait un trou en un au 17e, où il a frappé un coin de tangage de 150 mètres.

Son quatrième as en tournée l'a aidé à atteindre un 70. Il a traîné Fleetwood de six coups.

Reportage d'Andrew Both à Cary, Caroline du Nord; Montage par Daniel Wallis

Nos normes:Les principes du Thomson Reuters Trust.