Garland, le candidat de l’AG, promet de restaurer l’indépendance du DOJ; jette la bataille extrémiste nationale comme «  centrale  » de la mission