Ford affame le système de santé de l’Ontario et en privatise certaines parties

Pourquoi un brillant enfant de 5 ans ne voterait pas pour Doug Ford, le 4 mai

L’Ontario, la province la plus riche, a un gouvernement qui prive de fonds notre système de soins de santé et qui fournit le niveau de financement le plus bas au pays pour ses hôpitaux et son système de soins de santé.

Doug Ford a élargi le financement de la part à but lucratif des soins financés par l’État pour inclure les hôpitaux privés, davantage de lits de soins de longue durée à but lucratif, des établissements de santé indépendants (à but lucratif) pour les services chirurgicaux et diagnostiques en plus de la coloscopie et cliniques d’hémodialyse.

Récemment, le gouvernement de l’Ontario a adopté le projet de loi 175 pour permettre la prestation de soins à domicile par des entreprises privées. Au lieu que l’argent de nos impôts aille directement à l’amélioration des soins, cela procurera des profits plus élevés aux actionnaires de certaines très grandes entreprises.

Ford a choisi de manquer de respect aux infirmières qui ont été le ciment qui a maintenu notre système de santé ensemble pendant la pandémie. Eux et les travailleurs de soutien du personnel dans les hôpitaux et les établissements de soins de longue durée devraient avoir des emplois à temps plein avec des salaires et des avantages sociaux appropriés. Beaucoup travaillent sans avantages sociaux. Bien qu’il soit plus efficace et plus rapide de retenir les infirmières et les préposés aux services de soutien à la personne et de faire revenir certains des milliers de personnes qui ont démissionné que de former de nouvelles personnes, rien n’est prévu pour le faire. Il ne sert à rien de se vanter de tous les hôpitaux et de tous les lits de soins de longue durée à l’avenir si vous n’êtes pas en mesure de doter en personnel ceux que vous avez.

Je n’arrive pas à croire que les gens voteraient pour Ford s’ils savaient qu’il sape notre système de santé.