Finale de la Ligue des champions: le PDG de Liverpool, Billy Hogan, «horrifié» par les informations des fans sur le traitement à Paris | Nouvelles du football

Le PDG de Liverpool, Billy Hogan, a déclaré qu’il avait été “horrifié” par les témoignages de fans après avoir reçu plus de 5 000 commentaires sur les problèmes entourant la finale de la Ligue des champions de samedi.

Liverpool a mis en place un formulaire en ligne permettant aux fans d’envoyer leurs propres expériences du Stade de France, ce qui a conduit Hogan à condamner les incidents “que personne ne devrait vivre” avant et après le match.

S’adressant au site Web du club, Hogan a remercié les fans pour leur aide à reconstituer l’image de ce qui s’est passé à l’extérieur du stade, qui a vu le match retardé de près de 40 minutes par l’UEFA et a été initialement imputé à l’arrivée tardive des fans.

“Il n’y a pas beaucoup de détails à ce stade, c’est évidemment un processus évolutif, mais nous voulons nous assurer que les mesures appropriées sont prises pour obtenir les faits sur ce qui s’est passé samedi à Paris”, a-t-il déclaré.

“J’ai passé du temps au cours de la journée à examiner certaines des informations et, honnêtement, je suis horrifié par la façon dont certains hommes, femmes, enfants – valides, moins valides – ont été traités sans discrimination au cours de samedi .

“Je pense qu’il est important de reconnaître que nous nous sommes tous concentrés à juste titre sur les problèmes d’accès au Stade de France ; je pense qu’il est également important que nous ne perdions pas de vue ce qui s’est passé après le match. Je pense que nous avons tous vu des vidéos , photos, j’ai lu un certain nombre d’histoires d’expériences absolument horribles en quittant le stade également – des crimes ont été commis, des agressions ont eu lieu.

“Personne ne devrait vivre ce que nos fans ont vécu avant ou après le match. Dans notre esprit, c’est évidemment totalement inacceptable, c’est pourquoi il est important que nous créions cet ensemble d’expériences, qui doivent clairement être incluses dans l’enquête indépendante.”

Cette enquête n’a pas encore été commandée par l’UEFA malgré la demande de Liverpool, l’instance dirigeante européenne ayant plutôt opté pour un “rapport indépendant” sur les problèmes à Paris. Celle-ci sera présidée par le député portugais Dr Tiago Brandao Rodrigues.

Hogan a ajouté: “C’est peut-être juste une différence de langage, mais dans notre esprit, nous avons demandé une enquête indépendante plutôt qu’un rapport indépendant. Donc, encore une fois, les détails sont vraiment importants ici et nous ferons un suivi avec l’UEFA à ce sujet au cours du les jours à venir.”

Le PDG de Liverpool a également rendu hommage à la vague de soutien des médias et des professionnels impliqués dans le jeu pour avoir tenté d’expliquer les scènes chaotiques autour du stade national français, contrairement à la ministre française des Sports, Amélie Oudea-Castera, qui a accusé les fans de Liverpool de laisser « sortir dans la nature” pour les troubles.

Les supporters de Liverpool n’ont pas pu accéder au Stade de France en douceur avant le choc avec le Real Madrid, qui a dû être retardé de plus de 30 minutes en conséquence. S’exprimant plus tôt mardi, Hogan a dénoncé les commentaires “surprenants” du responsable du gouvernement français.

Le ministre français des Sports a depuis commandé un rapport sur les troubles qui ont entaché l’événement phare du week-end. Oudéa-Castera a demandé à Michael Cadot, le délégué interministériel aux grands événements sportifs, de produire le rapport sous 10 jours.

La France blâme la “fraude” pour le chaos du CL

Le ministre français de l’Intérieur a blâmé la “fraude au niveau industriel” pour le chaos lors de la finale de la Ligue des champions à Paris, 70% des billets tentant d’entrer au Stade de France étant considérés comme faux.

Le match de samedi au Stade de France entre Liverpool et le Real Madrid a débuté avec un retard de 36 minutes après que la police a tenté de retenir les personnes tentant de pénétrer de force dans le stade national français sans billets, tandis que certains détenteurs de billets se sont plaints de ne pas avoir été laissés entrer. .

Le ministre français de l’Intérieur, Gérald Darmanin, a déclaré que des milliers de faux billets avaient provoqué le chaos qui s’ensuivit alors que les supporters de Liverpool tentaient d’entrer dans le stade samedi soir.

“A 21h00, quand le match devait commencer, 97% des supporters espagnols étaient présents, seulement 50% des supporters britanniques étaient entrés dans leur section ce qui montre bien les difficultés qui ne résultaient que de l’entrée relative à les supporters de Liverpool et non les autres entrées”, a-t-il déclaré lors d’une conférence de presse sur les problèmes de foule.

“Il y a eu une fraude massive à un niveau industriel et une organisation de faux billets car le pré-filtrage par le Stade de France et la Fédération française de football a vu que 70% des billets étaient faux.

“Une fois passé l’étape de pré-filtrage, 15 % des billets étaient faux, plus de 2 600 étaient des billets non validés même s’ils étaient passés par le premier filtrage.

“La présence massive de ces faux billets était le problème qui a entraîné des retards. Il y a eu 29 arrestations qui ont eu lieu dans le Stade de France et plus de la moitié de ces arrestations étaient des supporters britanniques parce qu’ils s’étaient introduits dans le Stade de France. “

La ministre française des Sports Oudea-Castera a ajouté que 30 000 à 40 000 personnes n’avaient pas de billets ou de faux billets et que “tout le monde veut s’assurer que cela ne se reproduira plus”.

Elle a déclaré: “Certaines personnes avaient acheté des billets et ont été privées de match et nous voudrions dire à quel point nous sommes désolés pour toutes ces personnes car leur expérience du samedi soir a été complètement gâchée. Nous avons demandé à l’UEFA que ces personnes soient identifiées et pourraient être indemnisés bientôt pour essayer de surmonter leur frustration.

“Le point central majeur est de vraiment comprendre précisément ce qui s’est passé lors de cette fraude massive en ce qui concerne la billetterie. Il y a des témoins de cela et des chiffres corroborent que 30 000 à 40 000 sans billets ou avec de faux billets. Les faux billets ressemblaient incroyablement à la normale billets, ce qui signifie que certains contrôles ne l’ont pas remarqué.

Veuillez utiliser le navigateur Chrome pour un lecteur vidéo plus accessible

Kaveh Solhekol donne sa compréhension de ce qui s’est passé lors de la finale de la Ligue des champions samedi soir et pourquoi il pense que les affirmations accusant les fans de Liverpool de se présenter avec 40 000 faux billets sont fausses.

“Nous voulons qu’il y ait une enquête très détaillée et approfondie avec l’UEFA pour voir ce qui s’est passé, pourquoi, comment et dans quelle mesure. L’UEFA a entendu notre demande et nous attendons le lancement rapide de cette enquête.”

Plus tôt lundi, Oudea-Castera avait blâmé les supporters de Liverpool qui se sont présentés sans billets valides.

Oudea-Castera a déclaré à la radio française RTL: “Ce qui s’est passé, c’est d’abord ce rassemblement de masse des supporters britanniques du club de Liverpool, sans billets, ou avec de faux billets.”

L’UEFA a accusé “des milliers de fans avec de faux billets” d’avoir causé des retards, tandis que la secrétaire britannique à la Culture, Nadine Dorries, a appelé à une enquête officielle sur les causes du chaos.

“Je n’ai pas vu un seul faux billet”

Le journaliste en chef de Sky Sports News, Kaveh Solhekol :

“[The French explanation] ne correspond pas du tout à ce que j’ai vu. Soyons clairs sur ce qui s’est passé à Paris ce matin. Nous avons eu une rencontre entre le ministre français des sports, le ministre français de l’intérieur, l’UEFA et le préfet de police de Paris Didier Lallement. Maintenant, je suis sûr que lors de cette réunion ce matin, on avait demandé au chef de la police ce qui s’était passé samedi. C’est gênant pour la France. C’était la pagaille.

“Regardez tous les terribles gros titres dans le monde. Ils accueillent la Coupe du monde de rugby l’année prochaine. Ils organisent les Jeux olympiques en 2024. Je suis sûr qu’on lui a demandé d’expliquer ce qui n’allait pas, et je pense qu’il a rejeté le blâme. pour ce qui est arrivé aux supporters de Liverpool et maintenant aux faux billets.

“Je suis sûr qu’il y avait de faux billets. Il y a toujours de faux billets pour les grandes finales, mais je n’ai rien vu qui ressemblait à une opération de fraude industrielle massive. Par exemple, je n’avais pas de supporters de Liverpool qui venaient me voir et me disant se plaindre ou être contrarié d’avoir acheté de faux billets.

“Ils venaient me voir en se plaignant d’avoir été gazés, aspergés de gaz poivré et écrasés. Ils étaient traités comme des animaux par la police française.

Veuillez utiliser le navigateur Chrome pour un lecteur vidéo plus accessible

Kaveh Solhekol et des membres de son équipe de production Sky Sports ont été gazés par la police française devant le Stade de France

“Ce que j’ai vu, c’était une pagaille, une désorganisation totale et la faute en était totalement à l’UEFA, aux autorités françaises, aux autorités du stade et à la police française. Nous étions dans une situation où 20 000 supporters de Liverpool se sont présentés tôt dans ce stade jusqu’à cinq heures avant coup d’envoi et on leur a demandé d’attendre dans un espace confiné et il y avait un espace qui n’était assez grand pour une personne que 20 000 personnes devaient être filtrées.

“Il n’y avait pas de supporters de Liverpool à cette rencontre et il n’y avait pas de supporters du Real Madrid à cette rencontre. Je n’ai pas vu un seul faux billet. Je traiterais avec une extrême prudence ce qui a été dit lors de cette conférence de presse.

“Pas un seul supporter n’est venu vers moi et m’a dit : ‘On m’a vendu un faux billet. J’ai gaspillé des milliers de livres avec ça’. J’ai vu des supporters très, très contrariés parce qu’ils étaient terriblement traités par la police française. C’est ce que j’ai vu, j’ai vu des femmes et des enfants en larmes, des femmes et des enfants qui se faisaient gazer.

Liverpool

“D’après les supporters du Real Madrid à qui j’ai parlé et ce que j’ai vu de mes propres yeux, il y avait aussi beaucoup de problèmes du côté du Real Madrid. Je sais que vous voyez ce récit, en particulier sur les réseaux sociaux, demandant pourquoi il y avait seuls problèmes du côté de Liverpool, alors que tout était agréable et paisible du côté du Real Madrid.

“Ce n’était pas le cas. J’ai en fait été aspergé de gaz poivré à l’extrémité du terrain du Real Madrid.

“Il y avait aussi des problèmes majeurs du côté du terrain du Real Madrid. Il y avait beaucoup, beaucoup de jeunes français locaux qui sont entrés dans le côté du terrain du Real Madrid. De nombreux supporters du Real Madrid ont également été agressés et attaqués après le match, donc tout n’était pas heureux du côté du Real Madrid non plus.”