TAMPA, Floride –

Nazem Kadri a marqué à 12:02 de la prolongation et l’Avalanche du Colorado a battu Tampa Bay 3-2 mercredi soir dans le quatrième match de la finale de la Coupe Stanley pour se rapprocher d’une victoire en détrônant le double champion en titre Lightning.

Jouant pour la première fois depuis le 4 juin en raison d’une blessure au pouce, Kadri a patiné sur Andrei Vasilevskiy et a glissé un tir sous le bras droit du gardien de but pour donner au Colorado une avance de 3-1 dans la série.

“C’était une énorme victoire. Une victoire résiliente », a déclaré Kadri, qui avait été mis à l’écart depuis sa blessure lors du troisième match de la finale de la Conférence de l’Ouest contre Edmonton.

“J’ai attendu ça toute ma vie”, a ajouté le centre du Colorado. “J’ai pensé qu’il était temps de rejoindre la fête.”

L’Avalanche a dominé le Lightning 11-3 au chapitre des tirs en prolongation. Vasilevskiy a arrêté Logan O’Connor lors d’une échappée, et Colorado a eu un tir sur le poteau et un autre a frappé la barre transversale avant que Kadri ne le termine.

Le cinquième match aura lieu vendredi soir à Denver, où le Colorado a remporté les deux premiers matchs de la série et a une fiche de 7-2 en séries éliminatoires.

Anthony Cirelli a marqué 36 secondes après le début du match et Victor Hedman a également marqué en temps réglementaire pour le Lightning. Ils ont pris une avance de 2-1 en troisième période.

Nathan MacKinnon a marqué lors d’un avantage numérique en deuxième période pour le Colorado, et Andrew Cogliano a créé l’égalité au début de la troisième.

Darcy Kuemper, retiré du troisième match après avoir accordé cinq buts dans une défaite de 6-2, a stoppé 37 tirs et obtenu une passe du but gagnant pour l’Avalanche.

Vasilevskiy a terminé avec 35 arrêts. Il a rebondi après avoir accordé 11 buts lors des matchs 1 et 2 pour limiter l’Avalanche à cinq buts lors des deux derniers matchs.

Le Lightning tente de devenir la première équipe à remporter au moins trois titres consécutifs de la Coupe Stanley depuis que les Islanders de New York en ont remporté quatre de suite de 1980 à 1983. L’Avalanche a soulevé la Coupe pour la dernière fois en 2001.

Le Lightning a rebondi après avoir mal joué dans les matchs 1 et 2 pour le rendre intéressant en neutralisant la vitesse du Colorado, en limitant les opportunités de marquer de l’Avalanche et en augmentant la pression sur Kuemper, qui a à peine été testé alors qu’il n’a fait face qu’à 16 tirs dans une éruption de 7-0 dans le jeu 2.

Le but de Cirelli a été le plus rapide d’une finale de la Coupe Stanley depuis 2006, et le Lightning a donné le ton à une autre soirée occupée pour Kuemper en devançant l’Avalanche 17-4 au cours de la première période. Deux des tirs de Colorado sont survenus en patinant en désavantage numérique, tuant le premier jeu de puissance de Tampa Bay de la soirée.

Le premier but de MacKinnon de la série — 12e des séries éliminatoires — a effacé le déficit précoce du Colorado à 5:17 de la deuxième période. L’Avalanche a de nouveau égalisé lorsque Cogliano, aidé de Nico Sturm et Darren Helm, a marqué sur une déviation moins de trois minutes après le début de la troisième.

BLESSURES

Kadri est revenu dans l’alignement après avoir raté quatre matchs. Il était absent depuis qu’il s’était blessé au pouce lorsqu’il avait été abordé par Evander Kane lors du troisième match du balayage du Colorado contre Edmonton lors de la finale de la Conférence de l’Ouest.

Kane a reçu une pénalité majeure et a été suspendu un match

Comme prévu, l’ailier droit du Lightning Nikita Kucherov a joué, tandis que le centre Brayden Point était à nouveau hors de l’alignement pour les champions en titre.

Kucherov a quitté le match 3 après avoir été contre-vérifié par Devon Toews du Colorado.

Point disputé lors des deux premiers matchs de la finale après avoir raté 10 matchs de suite en raison d’une blessure à la jambe droite.

L’ailier gauche de l’Avalanche Andre Burakovsky (main) a raté son deuxième match de suite. Il s’est blessé en bloquant un tir dans le match 2.

COUP DE MAIN

Mikko Rantanen et Cale Maker ont aidé sur le but de MacKinnon, leur donnant à tous les deux 20 buts en séries éliminatoires – un record de franchise pour une seule année éliminatoire. Peter Stastny en a eu 19 avec le Québec en 1985.

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.
S'il y a une plainte concernant une actualité ou si vous souhaitez la supprimer ou la corriger, n'hésitez pas à nous contacter