Skip to content
Ferrari affirme avoir purgé l'air après la collision avec le Brésil

PHOTO DE DOSSIER: Formule Un F1 – Grand Prix du Japon – Circuit Suzuka, Suzuka, Japon – 13 octobre 2019. Charles Leclerc et Sebastian Vettel de Ferrari après la course. REUTERS / Issei Kato

(Reuters) – Les pilotes Ferrari, Charles Leclerc et Sebastian Vettel, ont été libérés après une collision avec le Grand Prix du Brésil qui les a tous deux exclus de l'avant-dernière course de la saison de Formule Un, a annoncé l'écurie.

Le directeur de l’équipe, Mattia Binotto, a déclaré après la course à Interlagos qu’il y aurait une vérification avec les pilotes de l’usine de Maranello pour expliquer ce qui s’était passé et comment éviter toute récidive.

"Depuis dimanche dernier, Mattia et les pilotes ont parlé tous les jours, comme ils le feraient normalement de toute façon. Il n'y a donc pas eu de sommet officiel ni de vidéoconférence", a déclaré une porte-parole de Ferrari.

«L’air est maintenant totalement purgé et nous nous concentrons sur Abou Dhabi.»

La collision entre le jeune chargeur et un quadruple champion du monde, qui luttait pour la suprématie cette saison, a été un sujet de discussion majeur à Interlagos.

«Ils savent que les erreurs idiotes sont encore des erreurs idiotes. Ce qui s’est passé aujourd’hui est une honte pour l’équipe », a déclaré Binotto à l’époque.

La dernière course de la saison à Yas Marina, à Abu Dhabi, aura lieu la semaine prochaine. Les deux championnats ont déjà été remportés par Mercedes pour une sixième saison sans précédent.

Le Britannique Lewis Hamilton a bouclé son sixième titre au Texas ce mois-ci.

Ferrari est assuré de la deuxième place du championnat des constructeurs.

Rapport par Alan Baldwin, édité par Ken Ferris

Nos standards:Les principes de Thomson Reuters Trust.

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *