Skip to content

KABOUL (Reuters) – Les bureaux de vote lors d'une élection présidentielle ont été bouclés samedi en Afghanistan, accusés d'irrégularités et de très faibles effectifs électoraux, faisant craindre un résultat flou qui risquerait de plonger le pays dans un nouveau chaos.

Les résultats préliminaires ne sont pas attendus avant le 17 octobre et les résultats finaux pas avant le 7 novembre. Si aucun candidat n'obtient 51% des voix, un second tour aura lieu entre les deux candidats en tête.

Les combattants talibans ont attaqué plusieurs bureaux de vote à travers le pays pour faire dérailler le processus, mais d'intenses mesures de sécurité ont empêché la violence à grande échelle.

Reportage de Hamid Shalizi; Édité par Edmund Blair

Nos standards:Les principes de Thomson Reuters Trust.

Source

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *