« F*ck this exhibition BS »: le match de boxe d’Oscar De La Hoya avec l’ex-star de l’UFC Vitor Belfort est désormais un combat PROFESSIONNEL

De La Hoya est devenu la dernière légende du ring à parcourir le chemin du retour lorsqu’il a révélé plus tôt cette année qu’il allait suivre les traces de ses collègues icônes Mike Tyson et Roy Jones Jr. en annonçant son retour à l’âge de 48 ans – environ 13 ans depuis que l’ancien grand livre pour livre a mis les pieds dans un ring de boxe.

Le combat avec le vétéran de l’UFC Belfort était initialement prévu comme une exposition similaire à l’épreuve de force de Tyson-Jones Jr. de l’année dernière, ce qui signifie qu’un vainqueur ne serait pas déclaré et qu’il ne relèverait pas non plus de la juridiction de la California State Athletic Commission.

Cependant, après avoir apparemment été impressionné par ses propres préparatifs pour son retour, De La Hoya a mis son argent là où est la bouche et a demandé avec succès que le combat soit considéré comme un concours professionnel complet.

Voir ce post sur Instagram

Un post partagé par Oscar De La Hoya (@oscardelahoya)

« [Oscar] C’est celui qui a dit ‘Je suis dans la meilleure forme de ma vie, j’emmerde cette exposition BS j’y vais pour de vrai« , a déclaré Ryan Kavanaugh de Triller, promoteurs du combat, à ESPN.

« Aucune de cette boxe de danse de salon n’a eu à endurer. Les deux sont dans une forme incroyable. »

Le combat devrait se dérouler en huit rounds de deux minutes avec les deux hommes devant porter des gants de 10 onces, bien que certains changements puissent encore être apportés aux règles du combat prévu pour le 11 septembre au Staples Center de Los Angeles, car il est entendu que les documents officiels doivent encore être remplis.

Un affrontement devrait avoir lieu à un poids de capture de 180 livres, ce qui représentera le poids le plus lourd de la carrière de De La Hoya après avoir principalement concouru entre 154 et 160 livres à son apogée.

« L’âge n’est qu’un nombre les enfants, quand les gens me disent que je suis trop vieux, je réponds en leur faisant savoir que l’esprit est un outil très puissant lorsqu’il est préparé mentalement et physiquement« , a annoncé De La Hoya sur Instagram.

« Le yoga a fait des merveilles pour moi et une alimentation saine au quotidien. Si vous avez du mal à vous motiver si vous êtes un râleur et que vous critiquez toujours, si vous êtes celui qui ne fait rien et intimide tout le monde à travers le clavier, laissez-moi vous dire qu’il y a de l’espoir pour vous.

« Lâche-toi le cul et fais-le. Peu importe ce que c’est, fixez-vous un objectif à court terme et commencez petit. »

Voir ce post sur Instagram

Un post partagé par Vitor « Le Phenom » Belfort (@vitorbelfort)

Belfort, quant à lui, a principalement combattu dans le cadre des poids moyens des arts martiaux mixtes de 185 livres, mais a concouru aussi haut que les poids lourds au cours de sa longue carrière de combat.

‘The Phenom’, 44 ans, qui était à un moment donné le plus jeune vainqueur du tournoi de l’UFC, remportant les éliminatoires des poids lourds de l’UFC 12 en 1997 à l’âge de 19 ans – à une époque où De La Hoya était considéré par la plupart comme être parmi les plus grandes stars de la boxe et était le champion en titre des poids welters WBC, un titre « The Golden Boy » tiendrait jusqu’à sa première défaite professionnelle contre Felix Trinidad en 1999.

Le combat De La Hoya contre Belfort est le dernier exemple de la dernière source de revenus de la boxe consistant à associer des vétérans vieillissants à des artistes martiaux mixtes de haut niveau ou à des stars des médias sociaux et survient des semaines après que Floyd Mayweather a été critiqué pour ce que beaucoup considéraient comme une démonstration terne contre YouTube sensation Logan Paul.

Alors que bon nombre de ces combats n’ont pas tout à fait été à la hauteur de leur battage médiatique d’avant-combat (nous vous regardons, Ben Askren), les jours de paie qui leur sont associés se sont avérés tout sauf fugazi – avec le combat Logan Paul contre Mayweather a déclaré avoir recueilli plus d’un million d’achats à la carte dans le monde.

Le combat de De La Hoya avec Belfort ne devrait pas générer un public aussi enthousiaste que nous l’avons vu lors des récents combats impliquant les frères Paul, mais s’il y a de l’argent à gagner, vous pouvez être sûr que De La Hoya est plus que intéressé à saisir son part de tarte.

Et comme avec tant de ces « et si ? » type de combats, le vrai défi est d’obliger un public à payer pour le regarder – et avec un promoteur aussi rusé que De La Hoya, c’est quelque chose qu’il connaît très bien.

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.

Comments